/weekend
Navigation

Le week-end culturel de Pascale Bussières

Pascale Bussières
Photo d'archives, Joël Lemay Pascale Bussières

Coup d'oeil sur cet article

Quel est votre récent coup de cœur littéraire ?

Pascale Bussières
Photo courtoisie

Je viens de terminer la lecture de l’essai Les tranchées, de l’auteure Fanny Britt, et j’entame son plus récent livre, Les retranchées. J’aime son écriture, sa vivacité d’esprit et le questionnement qu’elle pose. Dans Les tranchées, elle évoquait davantage ce qui entoure la maternité, tandis que Les retranchées, c’est plutôt l’échec et le ravissement de sa famille dont il est question, ainsi que l’idée de performance associée aux mères, aux femmes et aux professionnelles. Dans la même veine, j’ai aussi beaucoup aimé le livre de Nancy Huston, Rien d’autre que cette félicité, dont j’ai fait une lecture publique au Théâtre Outremont et qui vient tout juste d’être publié.

Quel est le prochain film que vous irez voir ?

Pascale Bussières
Photo courtoisie

Je compte aller voir le film Les fleurs oubliées d’André Forcier, avec Roy Dupuis, Yves Jacques et Christine Beaulieu, qui prendra l’affiche le 25 octobre prochain. On y raconte l’histoire du frère Marie-Victorin, fondateur du Jardin botanique de Montréal, décédé en 1944, qui revient sur terre pour sauver la planète. On aborde des questions liées à l’environnement et à la biodiversité. André Forcier nous transporte toujours dans des univers très poétiques et singuliers.

Quel est le spectacle que vous ne voulez pas manquer ?

Pascale Bussières
Photo courtoisie

Je veux voir la pièce Parce que la nuit, avec Céline Bonnier, qui avait été présentée la saison dernière à l’Espace Go et que j’ai manquée, et qui sera reprise à compter du 23 octobre. La pièce biographique est inspirée de la vie et de l’œuvre de la chanteuse américaine Patti Smith. J’y vais pour voir Céline et aussi parce que j’aime beaucoup Patti Smith.

Quelle est la série télé que vous aimez suivre ?

Pascale Bussières
Photo courtoisie

J’ai récemment vu la deuxième saison de la série américaine Big Little Lies, que j’ai beaucoup aimée. J’ai trouvé l’actrice Meryl Streep formidable d’autant plus que son personnage, étant très complexe, n’est pas simple à jouer. D’ailleurs, toutes les actrices sont prodigieuses. J’ai davantage aimé la deuxième saison en raison notamment de la structure narrative qui est selon moi plus solide. J’ai aussi beaucoup aimé la série britannique Years and Years. C’est vraiment très bien écrit. Elle est campée dans un avenir rapproché avec un côté politique et économique dramatique presque catastrophique, tout en étant plausible.

Quelle est l’exposition qui a suscité votre intérêt ?

Pascale Bussières
Photo courtoisie

Je suis allée voir l’exposition de Marc Séguin, Ghost Lights (feux-follets), qui était présentée à la Galerie Simon Blais. J’aime son style contemporain. Par ailleurs, je suis allée voir l’exposition du créateur français Thierry Mugler au Musée des beaux-arts de Montréal. Ce sont de très beaux costumes de scène, très pop. Il a fait des vêtements pour de grandes stars, comme Madonna, Beyoncé et Céline Dion. J’ai beaucoup aimé.

On suit Pascale Bussières

  • La comédienne vient de se joindre à la distribution de la série L’Heure bleue sur les ondes de TVA.
  • Elle est en tournage pour la troisième saison de la série L’académie­­­. Les deux premières saisons sont diffusées sur Club illico.
  • On la retrouvera sur les planches dans le théâtre documentaire L’assemblée, où il est question d’accommodements raisonnables. Elle est reprise, à l’Espace Go à compter du 25 février.
  • Également, sur les planches du même théâtre, on la verra dans la pièce contemporaine J’ai cru vous voir à compter du 14 avril prochain.
  • Elle prendra part cet automne au tournage du premier long métrage de Caroline Monnet, Bootlegger.