/weekend
Navigation

«Tout inclus»: questionnement sur les aînés

«Tout inclus»: questionnement sur les aînés
Photo courtoisie, Productions Porte Parole

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir produit le théâtre documentaire, J’aime hydro, voilà que Les productions Porte Parole se lancent dans une nouvelle aventure, cette fois à propos des personnes âgées. La pièce pose un questionnement sur ces aimées qui n’ont d’autre choix que de terminer leurs jours dans une résidence « tout inclus » qui leur est destinée.

Allez vivre dans une résidence pour personnes aînées à l’âge de 43 ans. Le feriez-vous ? C’est pourtant ce qu’a fait François Grisé pendant un mois à deux reprises. De sa propre initiative, il a voulu comprendre cette façon de vivre avant même de songer à un théâtre documentaire.

« C’est lorsque mes parents ont emménagé dans une résidence privée pour personnes âgées que j’ai eu un choc », confie le comédien François Grisé qui signe cette création et qui sera également de la distribution interprétant son propre rôle. Voulant mieux comprendre cette réalité, il a voulu la vivre lui aussi.

Trouver la résidence pour personne âgée qui allait accepter de le recevoir à son âge n’a pas été facile. « On me répondait que l’on craignait pour la sécurité des résidents », explique-t-il. C’est après avoir essuyé plusieurs refus près de chez lui, dont la résidence où ses parents avaient été placés, qu’il a finalement été accepté aux Jardins du patrimoine de Val-d’Or, une résidence privée pour aînés. C’est à partir de là, lors d’un premier séjour d’un mois, une immersion complète à côtoyer de près et à vivre de la même manière que les personnes âgées qu’il a vécu une transformation personnelle et que sa perspective a changé. « C’était avant de rencontrer la dramaturge Annabel Soutar, je voulais créer une œuvre sans avoir l’idée de créer un théâtre documentaire », indique François Grisé qui depuis a travaillé sur ce projet avec la dramaturge pendant plus de deux ans.

Parmi ces questionnements, François Grisé se demande comment on en est arrivé à construire des résidences pour aînés « tout inclus » et quelles sont les autres alternatives qui s’offrent à nous lorsque l’âge ne permet plus l’autonomie. La pièce s’interroge également sur nos responsabilités individuelles face à une réalité évidente, soit celle du vieillissement de la population. Tenter de garder les aînés le plus longtemps chez eux est selon lui l’une des solutions. « On entend souvent dire qu’ils ont été placés en résidence trop tôt », souligne-t-il.

Trois volets

Au Théâtre La Licorne, on présentera dans les prochains jours le premier volet de deux heures sans entracte, qui raconte l’expérience de François Grisé en résidence pour personne âgée et l’origine de son désir de cette immersion. « J’ai fait des entrevues et récolté des témoignages qui seront révélés dans le spectacle », annonce le comédien.

Pour le deuxième volet, qui verra le jour au Périscope à Québec, 45 minutes seront ajoutées au premier spectacle. Ce sera principalement une enquête socio-économique qui sera révélée dans cette seconde partie de la pièce. « Je pose des questions à des spécialistes et des sociologues », affirme l’initiateur du projet.

Un troisième volet est aussi envisagé. Cela nous amènera à l’exploration des autres alternatives.

Tout inclus

  • Auteur : François Grisé
  • Dramaturgie : Annabel Soutar
  • Metteur en scène : Alexandre Fecteau
  • Distribution : Marie-Ginette Guay, André Lacoste, Marie Cantin et François Grisé
  • Au Théâtre La Licorne (salle principale) du 1er au 25 octobre (premier volet)
  • Suivi d’une tournée, au Théâtre Périscope à Québec du 15 avril au 3 mai 2020 (en version intégrale)