/news/currentevents
Navigation

La police de Québec enquête sur le 5e meurtre en 2019

Le corps d’un homme dans la quarantaine a été retrouvé dans un immeuble connu

La police de Québec enquête sur le 5e meurtre en 2019
Photo Jean-François Racine

Coup d'oeil sur cet article

Une seconde agression est survenue en peu de temps au même endroit dans le quartier Saint-Sauveur, mais cette fois-ci, un homme dans la quarantaine est la victime du cinquième meurtre commis à Québec en 2019.

La police de Québec enquête sur le 5e meurtre en 2019
Photo Agence QMI, Guy Martel

 

Les policiers de Québec mènent une enquête pour un homicide à la suite d’un appel reçu un peu avant 15 h, lundi.  

La police de Québec enquête sur le 5e meurtre en 2019
Photo Agence QMI, Guy Martel

Les patrouilleurs se sont d’abord présentés au 609, rue Napoléon, un édifice de deux étages abritant plusieurs logements. Sur place, ils ont retrouvé un homme inanimé qui portait des traces de violence.

La police de Québec enquête sur le 5e meurtre en 2019
Photo Agence QMI, Guy Martel


« Le tout est considéré comme un homicide. On parle du 5e meurtre à survenir sur le territoire de la ville de Québec en 2019 », a confirmé Étienne Doyon, porte-parole du SPVQ.

Deux personnes ont été appréhendées en lien avec ce décès. Un homme et une femme ont été rencontrés par les policiers. Les deux personnes ne sont pas en état d’arrestation pour l’instant.

Il y a deux semaines, le 18 septembre, un homme d’une trentaine d’années a été agressé en pleine rue devant le même immeuble . Les événements étaient survenus face au 607, rue Napoléon. Blessé à la tête et aux jambes, l’homme saignait abondamment et gisait sur la voie publique.

« C’est le même endroit, mais il ne s’agit pas de la même victime », a indiqué le policier Doyon. Aucun suspect n’avait été arrêté à cette occasion. Le suspect pourrait-il être retourné à nouveau sur les lieux ? Impossible de le savoir pour le moment. Lundi, les policiers ont rencontré plusieurs témoins, notamment des gens du logement inférieur, le 607.

Va-et-vient fréquents

Des voisins ont parlé de bruit, de va-et-vient fréquents et de présence de stupéfiants. « Ça m’inquiète un peu », a lancé l’un d’eux. La police n’a toutefois pas voulu s’avancer sur aucune hypothèse. 

Dans une ville habituellement considérée comme sécuritaire, deux meurtres ont été commis sur l’ensemble de l’année 2018. Après neuf mois, cinq personnes ont été assassinées en 2019 à Québec.

Autres crimes

Le premier meurtre de l’année s’est produit le 3 janvier 2019. Un homme de 57 ans a été attaqué au couteau dans un logement de la rue Saint-Charles. Il a succombé à ses blessures le 24 janvier. 

Puis, le 7 février 2019, le corps d’une femme dans la cinquantaine a été découvert dans une résidence de la rue de l’Esprit, à Val-Bélair.

Le 16 février 2019, une femme de 49 ans a été victime d’une agression dans le couloir d’un immeuble situé rue de la Concorde. Les policiers ont arrêté son fils, un adolescent âgé de 17 ans. 

Enfin, le 6 avril, un homme de 69 ans a été retrouvé sans vie dans sa résidence incendiée de Limoilou. Le suspect, Serge Gormley, fait face à des accusations de meurtre au premier degré et d’incendie criminel.

Dans chacun de ces crimes, à moins d’une surprise, les armes à feu ne semblent pas en cause.