/finance/business
Navigation

Aki Sushi investit 2 M$ dans son automatisation

Aki Sushi investit 2 M$ dans son automatisation
Photo Diane Tremblay

Coup d'oeil sur cet article

La chaîne Aki Sushi, présente dans les supermarchés Metro, investira plus de 2 M$ sur trois ans pour acquérir une centaine de machines automatisées servant à étendre le riz sur des feuilles d’algue.

Cette amélioration technologique permettra d’éliminer une tâche quotidienne qui est exigeante et « très prenante », en plus d’uniformiser les sushis, a fait savoir Claude Guay, président.

« Tous les franchisés qui en ont fait l’essai ne peuvent plus s’en passer », a-t-il ajouté.

Pénurie de main-d’œuvre

« Aujourd’hui, avec la pénurie de main-d’œuvre, il faut trouver des façons d’être plus efficace », a poursuivi M. Guay.

Une trentaine de succursales utilisent déjà cet équipement découvert par M. Guay lors d’un voyage en Asie.

« Ça nous permet de sauver environ deux heures de travail par jour », a exprimé Lise St-Laurent, propriétaire de cinq franchises dont l’Aki Sushi Thaï au Metro Plus du boulevard Charest Est, à Québec.

Aki Sushi, fondée en 2005, compte 106 succursales dont 103 comptoirs-restaurants en épicerie et trois restaurants ayant pignon sur rue.

La chaîne, qui est toujours en croissance, prévoit ouvrir une vingtaine de nouvelles succursales au cours de la prochaine année.

L’entreprise a développé un programme prévoyant l’accès à du financement et à de la formation pour les employés qui désirent devenir propriétaires de leur franchise, ce qui constitue une source de fierté pour M. Guay.