/opinion/columnists
Navigation

Rien à envier à Vasilevskiy

Rien à envier à Vasilevskiy
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Septième dans le vote au trophée Vézina, troisième au scrutin des équipes d’étoiles et premier au classement informatisé du Journal la saison dernière, peu importe comment on le regarde, Carey Price a clairement effectué un retour parmi l’élite des gardiens de but la saison dernière après une campagne difficile en 2017-18.

Ajoutons que parmi les 13 gardiens les plus occupés de la ligue, il a présenté le meilleur taux d’efficacité à 0,918 et c’est lui qui a passé le plus de temps devant le filet, soit 3880 minutes. Il a terminé au troisième rang pour le nombre d’arrêts (1791), combinant excellence et endurance en 66 matchs.

Le facteur endurance a toutefois été ignoré par les directeurs généraux qui ont placé deux gardiens à mi-temps (46 matchs) parmi les finalistes au trophée Vézina, soit Ben Bishop, des Stars de Dallas, et Robin Lehner, des Islanders de New York. Andrei Vasilevskiy, du Lightning de Tampa Bay, a gagné le Vézina malgré seulement 53 présences, 13 de moins que Price.

Le Canadien vs le Lightning

D’ailleurs, en comparant le travail de Price à Vasilevskiy, match par match, on constate que le gardien du Canadien n’a rien à envier à celui du Lightning, sauf peut-être l’équipe devant lui.

Vasilevskiy a gagné six matchs dans lesquels il a accordé quatre buts ou plus et Price, seulement trois, donc une différence de six points au classement. Inversement, Vasilevskiy a perdu deux matchs de deux buts, alors que Price a perdu 8 matchs dans lesquels il a accordé deux buts ou moins, une différence potentielle au classement de 12 points.

Au total, on parle donc d’un écart possible de 18 points avec des performances semblables. C’est la différence entre le Canadien et le Lightning, mais certainement pas entre Price et le gagnant du Vézina.

Plus de bons matchs, moins de mauvais

En 66 matchs, le tableau ci-contre démontre que Price a livré 43 matchs de niveau un, soit avec un taux d’efficacité de 0,900 ou plus. C’est un sommet dans la ligue. Il fut moyen (entre 0,850 et 0,899) dans 17 matchs et mauvais (taux sous la barre des 0,850) dans six matchs. Ça lui donne donc un dossier de 43-17-6 selon ces critères comparativement à 37-9-7 pour Vasilevskiy.

En termes de pourcentage, Price a été bon dans 65 % de ses matchs, moyen dans 26 % et mauvais dans 9 %. Pour Vasilevskiy, c’est 70 %, 17 % et 13 %.

Vasilevskiy a alloué quatre buts ou plus dans14 matchs et Price dans 16, mais en 13 présences additionnelles.

Début de saison difficile

Le début de saison de Price fut plus ardu et ses critiques s’en souviennent, mais il évoluait dans des conditions difficiles. Dans un article publié le 13 novembre, l’auteur de ces lignes avait évalué que 15 des 37 buts accordés par Price étaient de très grande qualité, voire impossible à arrêter.

Ça représentait 40 % de ses buts accordés, alors que la norme est deux fois moindre. Le jeu devant Price s’est resserré et deux semaines plus tard, le défenseur Shea Weber revenait au jeu. À partir du 24 novembre, Price a livré 37 bons matchs en 50 sorties, 10 moyens et seulement trois mauvais, pour un excellent profil de performance de 74%, 20% et 6%. C’est digne d’un gagnant du Vézina.

Que nous réserve Carey Price à 32 ans ? Sera-t-il dans la course pour le trophée Vézina ? Ses performances de la saison dernière laissent croire que le Canadien sera bien servi et Claude Julien en aura grandement besoin.

Niemi et Kinkaid

Incidemment, Antti Niemi a connu seulement cinq sorties de qualité en 17 matchs (29 %) comme second de Price. Son successeur, Keith Kinkaid devra faire beaucoup mieux, lui qui a joué 17 bons matchs en 41 sorties (41 %) chez les Devils du New Jersey.

 

  DATE         BUTS TIRS EFF
1 18-10-03 MTL @ TOR DP 3 26 0,885
2 18-10-06 MTL @ PIT V 1 22 0,955
3 18-10-11 MTL   LAK D 3 29 0,897
4 18-10-17 MTL   STL V 2 25 0,920
5 18-10-20 MTL @ OTT DP 4 34 0,882
6 18-10-23 MTL   CGY V 2 23 0,913
7 18-10-27 MTL @ BOS V 0 33 1,000
8 18-10-30 MTL   DAL D 3 21 0,857
9 18-11-01 MTL   WSH V 4 31 0,871
10 18-11-03 MTL   TBL D 4 36 0,889
11 18-11-06 MTL @ NYR D 5 32 0,844
12 18-11-08 MTL   BUF DP 6 31 0,806
13 18-11-15 MTL @ CGY V 2 45 0,956
14 18-11-17 MTL @ VAN V 2 38 0,947
15 18-11-19 MTL   WSH DP 5 34 0,853
16 18-11-21 MTL @ NJD D 5 28 0,821
17 18-11-24 MTL   BOS D 3 35 0,914
18 18-11-27 MTL   CAR D 2 22 0,909
19 18-12-01 MTL   NYR V 2 22 0,909
20 18-12-02 MTL   SJS D 3 29 0,897
21 18-12-04 MTL   OTT V 2 30 0,933
22 18-12-06 MTL @ OTT V 2 21 0,905
23 18-12-09 MTL @ CHI V 2 39 0,949
24 18-12-11 MTL @ MIN   0 9 1,000
25 18-12-13 MTL   CAR V 4 31 0,871
26 18-12-15 MTL   OTT V 2 18 0,889
27 18-12-17 MTL   BOS D 4 35 0,886
28 18-12-19 MTL @ COL D 2 26 0,923
29 18-12-20 MTL @ ARI V 1 37 0,973
30 18-12-22 MTL @ VEG V 3 26 0,885
31 19-01-03 MTL   VAN V 0 33 1,000
32 19-01-05 MTL   NSH D 3 31 0,903
33 19-01-07 MTL   MIN D 1 25 0,960
34 19-01-10 MTL @ STL D 4 30 0,867
35 19-01-12 MTL   COL V 0 28 1,000
36 19-01-14 MTL @ BOS V 0 43 0,953
37 19-01-18 MTL @ CBJ V 1 35 0,971
38 19-01-23 MTL   ARI V 1 31 0,968
39 19-02-03 MTL   EDM V 3 24 0,875
40 19-02-05 MTL   ANA V 1 25 0,960
41 19-02-07 MTL   WPG V 2 34 0,941
42 19-02-09 MTL   TOR DP 4 32 0,875
43 19-02-14 MTL @ NSH D 3 38 0,921
44 19-02-16 MTL @ TBL D 3 37 0,919
45 19-02-17 MTL @ FLA D 2 26 0,923
46 19-02-19 MTL   CBJ V 2 33 0,939
47 19-02-21 MTL   PHI V 1 30 0,967
48 19-02-23 MTL @ TOR D 4 35 0,886
49 19-02-25 MTL @ NJD D 2 22 0,909
50 19-02-26 MTL @ DET V 1 29 0,966
51 19-03-01 MTL @ NYR V 2 30 0,933
52 19-03-02 MTL   PIT D 4 24 0,833
53 19-03-05 MTL @ LAK V 1 27 0,963
54 19-03-08 MTL @ ANA D 8 29 0,724
55 19-03-12 MTL   DET V 1 21 0,952
56 19-03-14 MTL @ NYI D 2 38 0,947
57 19-03-16 MTL   CHI D 2 24 0,917
58 19-03-19 MTL @ PHI V 1 33 0,970
59 19-03-21 MTL   NYI V 0 28 1,000
60 19-03-23 MTL   BUF V 4 27 0,852
61 19-03-24 MTL @ CAR DP 2 40 0,950
62 19-03-26 MTL   FLA V 1 34 0,971
63 19-03-28 MTL @ CBJ D 5 29 0,828
64 19-03-30 MTL @ WPG V 1 24 0,958
65 19-04-02 MTL   TBL V 2 24 0,917
66 19-04-04 MTL @ WSH D 2 31 0,935
 
Match avec un taux d’efficacité de 0,900 ou plus                      
Match avec un taux d’efficacité entre 0,850 et 0,899             
Match avec un taux d’efficacité moins que 0,850
 
(V) = Victoire 
(D) = Défaite 
(DP) = Défaite en prolongation