/sports/opinion/columnists
Navigation

Les Anciens Québécois

Les Anciens Canadiens sont applaudis partout où ils passent. Dans la rangée du bas : Marc-André Bergeron, Richard Sévigny, Patrice Brisebois et Oleg Petrov. En haut : Yvon Lambert, Francis Bouillon, Gilbert Delorme, Normand Dupont, Enrico Ciccone, Sergio Momesso et Guillaume Latendresse.
Photo courtoisie Les Anciens Canadiens sont applaudis partout où ils passent. Dans la rangée du bas : Marc-André Bergeron, Richard Sévigny, Patrice Brisebois et Oleg Petrov. En haut : Yvon Lambert, Francis Bouillon, Gilbert Delorme, Normand Dupont, Enrico Ciccone, Sergio Momesso et Guillaume Latendresse.

Coup d'oeil sur cet article

Les Anciens Canadiens se cherchent un préposé à l’équipement. La perle rare devra vivre dans le grand Montréal, avoir de l’expérience et être disponible du jeudi au dimanche soir de janvier à la fin de mars.

Les Anciens Canadiens posent fièrement pour attirer une belle candidature. Ça part d’Yvon Lambert en civil, sans doute le coach, et ça comprend une dizaine de joueurs, dont Gilbert Delorme, le plus beau, Céline l’a dit, Patrice Brisebois, Sergio Momesso, Stéphane Richer et Enrico Ciccone.

Ils sont souriants, ils sont généreux et les gens les aiment aux quatre coins du Québec quand ce n’est pas du Canada. Et eux aiment le monde.

Vous aurez remarqué que ce sont tous des vrais gars de chez nous.

Francophones ou capables de comprendre le français dans le cas d’Oleg Petrov.

Question niaiseuse et stupide sans doute : dans 10 ou 15 ans, quels seront les Anciens Canadiens qui iront visiter Saguenay, Rimouski, Rouyn-Noranda et Trois-Rivières ?

Réponse brillante : les 10 mêmes gars qui auront 10 ou 15 ans de plus.