/opinion/columnists
Navigation

La vie est belle!

Coup d'oeil sur cet article

Dans le célèbre film La vie est belle, Guido, un Juif italien, est déporté dans un camp de concentration avec son fils de six ans. Pour lui épargner les affects douloureux de la folie nazie, Guido fait croire à son fils que tout n’est qu’un immense jeu pour gagner un char d’assaut.

Si ce film a tant ému, c’est notamment parce qu’il mobilise l’instinct parental, celui de vouloir protéger ses enfants contre toute agression physique ou psychologique. Or, à en juger par le nombre d’enfants présents à la manifestation pour le climat, on dirait bien que les adultes ont perdu leur réflexe protecteur.

Terrorisme

Aujourd’hui, les enfants sont quotidiennement bombardés de messages effrayants à propos d’une apocalypse climatique imminente. Entre l’école et les médias, les jeunes sont surexposés aux scénarios catastrophes. On leur annonce une sixième extinction de masse, une terre bientôt inhabitable, une civilisation au bord du gouffre, etc.

Éduquer les enfants est une chose. C’en est une autre que de les terroriser en abusant de tous les termes du champ lexical du tragique.

On note déjà une épidémie de sinistrose, voire de dépression verte, chez les adultes. A-t-on envisagé, ne serait-ce qu’un instant, l’effet que le discours climato-hystérique peut exercer sur des jeunes relativement fragiles et vulnérables ? Sommes-nous conscients du mal-être, de la détresse et des traumatismes que peut causer la violence psychologique produite par les éco-prophètes de malheur ?

Manipulation

Si l’apocalypse est évitable, pourquoi inquiéter les enfants ? Faisons le nécessaire et laissons-les jouir de l’insouciance de l’enfance. Et si l’extinction est inévitable, à quoi bon les alarmer ? Laissons-les profiter paisiblement du temps qui reste.

Dans tous les cas, cessons de manipuler les enfants et de polluer leur esprit avec des problèmes pour lesquels ils n’ont pas les solutions ! Quel que soit notre diagnostic de la situation, montrons-leur que... la vie est belle !