/news/transports
Navigation

Traverse Québec-Lévis: un homme repêché dans le fleuve

Traverse Québec-Lévis: un homme repêché dans le fleuve
Photo Dominique Lelièvre

Coup d'oeil sur cet article

Des matelots de la traverse entre Québec et Lévis ont procédé au sauvetage d’un homme qui était tombé dans les eaux froides du fleuve Saint-Laurent, vendredi matin.

Vers 9 h, le traversier Alphonse-Desjardins s’apprêtait à quitter la gare fluviale de Lévis quand un passager a alerté l’équipage de la présence d’un corps qui semblait flotter sur le fleuve. Un canot de secours a vite été jeté à l’eau, et des employés sont allés récupérer la victime inerte.

Les matelots ont procédé à des manœuvres de réanimation avant que la victime ne soit remise aux services d’urgence une fois ramenée sur le pont.

L’homme a été transporté à l’Hôtel-Dieu de Lévis, où il reposait dans un état « sérieux, mais stable » en fin d’avant-midi, selon la Sûreté du Québec (SQ). Un petit miracle en soit, dans les circonstances.

Équipage secoué

La situation d’urgence a grandement secoué l’équipage. Trois de ses membres en état de choc ont d’ailleurs été conduits à l’hôpital par précaution.

La Société des traversiers du Québec (STQ) a tenu à souligner leur comportement exemplaire, sans quoi les chances de survie de l’homme qui était dans l’eau auraient été grandement réduites.

« L’organisation les remercie, et on est vraiment fiers de leur réaction, ce matin. Ils ont probablement sauvé une personne, c’est assez exceptionnel. Ils sont formés pour ça, mais quand ça arrive, c’est toujours agréable de voir comment les gens réagissent bien », a souligné le porte-parole de la Société, Alexandre Lavoie.

Au passage du Journal à la gare fluviale, des employés recevaient du soutien moral. La STQ promet de rester à leurs côtés, car « ce sont des événements qui peuvent laisser des traces », explique M. Lavoie.

Troisième homme repêché

Selon la SQ, chargée de l’enquête dans ce dossier, la victime aurait chuté dans le Saint-Laurent « dans le secteur de la traverse ».

Selon toute vraisemblance, donc, l’individu ne se trouvait pas dans le fleuve depuis bien longtemps et il ne provenait pas d’un navire de croisière, comme ce fût le cas lundi dernier, lorsque deux membres de l’équipage du Celebrity Summit, possiblement des demandeurs d’asile, ont été extirpés du fleuve.

La STQ avait là aussi pris part aux opérations de sauvetage, perturbant le service, mais ce n’est pas elle qui avait finalement récupéré les malheureux. C’est donc la troisième fois que l’on repêche un homme dans le fleuve Saint-Laurent en une semaine.

Les sauvetages de ce genre restent des événements d’exception à la STQ. Le plus récent incident remonte à janvier 2018, lorsqu’une personne était prise sur les glaces entre Québec et Lévis.

La police n’était pas en mesure de donner des précisions sur l’âge ou l’identité de l’homme secouru vendredi. Les thèses de l’accident et du geste volontaire sont étudiées. À première vue, il n’y aurait pas d’acte criminel derrière cette chute.

Les traversées entre Québec et Lévis ont été interrompues pendant une heure, puis ont repris à service réduit.