/entertainment/movies
Navigation

Des soirées à ne pas manquer au FNC

Coup d'oeil sur cet article

 Ce ne sont pas les rendez-vous dignes de mention qui manquent en vue du 48e Festival du Nouveau Cinéma (FNC), du 9 au 20 octobre, à Montréal. Voici cinq incontournables, selon Zoé Protat, directrice de la programmation de l’événement.  

 David Cronenberg présentera «Crash»  

 

COURTOISIE

 

 Après avoir dévoilé en première mondiale la version restaurée en anglais de son classique «Crash» à Venise, le Canadien David Cronenberg a accepté l’invitation de l’organisation du FNC à venir faire la même chose à Montréal. La visite de celui qui a signé ce controversé drame sexuel de 1996 primé à Cannes mettra fin à plusieurs années d’attente.  

 «C’est vraiment incroyable de l’avoir. Je sais que certains de mes collègues essayaient de le faire venir au Festival depuis longtemps et il y avait toujours des problèmes d’agenda», se réjouit Zoé Protat.  

> Le jeudi 10 octobre à 19 h, au Cineplex Odeon Quartier Latin.  

 Nuit blanche «Alien»  

 

COURTOISIE

 Pour la première fois de son histoire, le FNC passera une nuit complète à revivre les quatre premiers films «Alien» en anglais, animation musicale, sonore et burlesque à l’appui, qui a été choisie.  

 «C’est évidemment parce que la grande saga fête ses 40 ans cette année. C’est aussi à cause de notre profond amour pour Sigourney Weaver et parce que c’est en lien avec notre thématique féministe, car le personnage de Ripley est celui qui a décloisonné le rôle de la femme dans le cinéma d'action et de science-fiction.»  

> Du samedi 12 octobre à 20 h au dimanche 13 octobre à 6 h, au Cinéma Impérial.  

 Projections du drame «Antigone»  

COURTOISIE

 Fort d’un mois de septembre éclatant grâce à une victoire au Festival international du film de Toronto et une sélection de Téléfilm Canada pour la course aux Oscars, l’attendue réalisation de Sophie Deraspe se dirige maintenant vers le Québec. Le drame s’intéresse au difficile parcours d’une jeune femme sur les chemins de l’immigration.  

 «C’est un titre qu’on a pu voir grandir depuis qu’on l’a confirmé au Festival... On a pu voir le parcours absolument incroyable que ce film mène et ce n’est vraiment pas fini, je vous le dis. C’est un film qui va conquérir bien des cœurs.»  

> Lundi 14 octobre à 18 h 30, au Cinéma du Musée, et le vendredi 18 octobre à 17 h, au Cineplex Odeon Quartier Latin.  

 Combo bouffe et cinéma avec Almodovar  

COURTOISIE

 Le septième art rimera avec haute gastronomie cette année au FNC le temps de l’expérience Pupilles gustatives. Le drame psychologique «Douleur et gloire», dernier-né du renommé cinéaste espagnol Pedro Almodovar, fera saliver le public à plusieurs égards. Portée par les stars Antonio Banderas et Penélope Cruz, l’œuvre accompagnera les cinéphiles jusqu’au restaurant Le Blumenthal avec un repas inédit découlant de son univers.  

> Mardi 15 octobre à compter de 18 h 15, au Cinéma Impérial.  

 La soirée «Les fleurs oubliées»  

COURTOISIE

 Plus récent film d’André Forcier, la comédie dramatique «Les fleurs oubliées» aura droit à bien plus qu’une simple séance de visionnement lors de sa première. Après la projection, le groupe Robert Fusil et les Chiens fous offrira une prestation alors que les gens pourront s’initier à l’univers du film de diverses façons. «Parce que le personnage de Roy Dupuis est un apiculteur et fait de l’hydromel dans ce film très écologique, on aura de l’hydromel pression, des cocktails au miel, des ruches urbaines... Ça va vraiment être une soirée complète autour des thèmes du film.»  

> Le mercredi 16 octobre dès 19 h, au Cinéma Impérial.  

 Pour se procurer des billets pour ces événements et tous les autres du FNC: nouveaucinema.ca.