/travel/autres-destinations
Navigation

Madrid la royale, hiver comme été

Aux alentours de la Plaza de Cibeles, la rue Gran Via est une des artères principales du centre de Madrid.
Photo courtoisie Aux alentours de la Plaza de Cibeles, la rue Gran Via est une des artères principales du centre de Madrid.

Coup d'oeil sur cet article

Madrid, la capitale espagnole, est une ville élégante et festive, riche de son histoire royale, de sa délicieuse gastronomie et de ses chaleureux habitants. Une ville où il fait bon marcher des heures en admirant l’architecture, et paresser sur les terrasses sous un ciel bleu intense rarement assombri par les nuages, été comme hiver. Le Journal vous propose un parcours en douze escales.

1. Faites le plein de soleil à la Puerta del Sol

Commencez votre visite au kilomètre zéro de l’Espagne. C’est de la Puerta del Sol que partent toutes les routes du pays, et c’est aussi à ce point que se situait la porte d’entrée de Madrid au temps des fortifications, au XVe siècle. Été comme hiver, de nombreuses terrasses de café permettent de prendre une pause au soleil en observant les amuseurs publics réunis autour de la statue symbolisant la ville : l’ours et l’arbousier.

2. Allez voir la somptueuse demeure du Roi

Non loin de la porte du soleil, vous pourrez visiter El Palacio Real, un des plus grands palais royaux d’Europe occidentale, après celui du Louvre. Cinquante pièces sont ouvertes au public. Amateurs de musique, sachez que le palais détient la plus grande collection de stradivarius au monde. Si vous avez la chance d’être à Madrid le premier mercredi du mois, ne manquez pas d’admirer la relève solennelle de la Garde Royale. Au total, 400 personnes et cent chevaux y participent.

3. Régalez-vous au marché San Miguel

Rien de mieux qu’une matinée de visite pour ouvrir l’appétit. Revenez sur vos pas jusqu’au marché San Miguel, situé à moins de dix minutes du palais. Vous y trouverez 33 kiosques où déguster le meilleur de l’Espagne, du nord au sud, par petites bouchées. C’est l’endroit idéal pour goûter à tout. Toute de verre et d’acier, l’architecture du marché a été imaginée par l’architecte français Alfonso Dubé et commandée par le roi de l’époque, Joseph Bonaparte, le frère de Napoléon.

4. Faites un selfie équestre sur la Plaza Mayor

La statue équestre de Philippe II surplombe la Plaza Mayor.
Photo courtoisie
La statue équestre de Philippe II surplombe la Plaza Mayor.

À cinq minutes du marché, faites le tour de la Plaza Mayor, la plus emblématique place de Madrid. Elle a tour à tour été le théâtre de célébrations, de corridas, mais aussi de procès pendant l’inquisition, de pendaison et de bûchers. La statue équestre de Philippe II, une des plus précieuses œuvres d’art de Madrid, trône au centre. En sortant de la place par l’Arc des Cuchilleros (l’arc des couteliers), vous découvrirez le plus ancien restaurant du monde, selon le livre des records Guinness, El Botin, ouvert depuis 1725.

5. Contemplez la murale Guernica

Quittez la Plaza Mayor par la rue Atocha en direction du musée d’art contemporain de Madrid, le Reina Sofia. Vedette du musée, la murale Guernica donne aux visiteurs un cours accéléré d’histoire contemporaine espagnole. Pablo Picasso y témoigne de l’horreur de la guerre civile et dénonce le totalitarisme fasciste. En chemin vers le musée, vous traverserez une partie du quartier Las Letras, où ont vécu plusieurs grands auteurs espagnols, dont Cervantes. À mi-chemin, jetez un œil à la vitrine du musée du jambon, un casse-croûte spécialiste du jambon ibérique, où vous pourrez revenir vous attabler pour combler votre prochain petit creux.

6. Prenez un thé design

Après votre visite du Reina Sofia, installez-vous sur la terrasse du restaurant du musée, le Nubel. La cuisine et l’architecture de cet endroit hors normes ont reçu plusieurs prix et attirent les amateurs de design de toute l’Europe. Une œuvre monumentale de Roy Lichtenstein trône au cœur de la terrasse ouverte à l’année. Brunch, tapas et DJ jusque tard dans la nuit, vous ne serez pas déçu, quelle que soit l’heure de votre visite.

Si vous avez le temps, le musée du Prado, situé non loin du Reina Sofia, et sa gigantesque collection de plus de 9000 œuvres, est un incontournable pour les amateurs d’art en visite à Madrid. Mais armez-vous de patience, car il y a foule à l’entrée. Si vous êtes un impatient, le musée Thyssen-Bornemisza situé juste en face est plus petit, mais possède une collection fort appréciable et des guides hors pair.

7. Jouez les fans du Real Madrid

En sortant du musée, suivez la promenade de l’art (Paseo de las Artes), un large boulevard ombragé où vous pourrez admirer la fontaine Cybèle (Fuente de Cibeles), dont la construction a nécessité quelque 10 000 kg de pierres. C’est autour de ce splendide monument inspiré de la mythologie gréco-romaine que les partisans du Real Madrid célèbrent leurs victoires. Amateurs de sport, sachez que le stade de l’équipe, le Santiago Bernabéu, offre des visites guidées qui permettent d’entrer dans le vestiaire des joueurs.

8. Admirez le coucher du soleil sur l’eau

Rien de plus romantique qu’une promenade en barque sur le lac du parc de Buen Retiro, au coucher du soleil. L’endroit est très fréquenté des Madrilènes, qui viennent y pique-niquer en famille et faire du sport le week-end. En plus des barques et des embarcations solaires, des vélos en libre-service permettent de faire le tour des vastes jardins, où se trouve notamment le Palais de Cristal, une somptueuse verrière datant de 1887 qui accueille des expositions du musée Reina Sofia.

9. Sirotez un verre de vermouth

La vermuteria El Gran Clavel, pour de délicieuses soirées
Photo courtoisie
La vermuteria El Gran Clavel, pour de délicieuses soirées

L’heure de l’apéritif en Espagne, c’est l’heure du vermouth, un vin aromatisé aux herbes. Tombée en désuétude, cette boisson qui aurait été inventée par Hippocrate est revenue à la mode il y a peu. On l’accompagne d’un zeste d’orange et d’olives vertes, mais surtout de bons amis, car pour les Madrilènes, le vermouth est avant tout un prétexte pour se réunir autour d’une grande table. Pour s’initier, Le Journal recommande la vermuteria El Gran Clavel, où on peut prolonger la soirée au restaurant et au bar à vins du même nom situés dans le même édifice.

10. Embrassez la ville d’en haut

C’est bientôt la fin de la visite, le moment d’embrasser Madrid du regard du haut de la terrasse des cours anglaises (El Corte Inglés), situées à deux pas du Gran Clavel. Ce mirador gratuit est situé au neuvième étage du centre commercial Corte Ingles. Il offre une vue imprenable sur l’avenue Gran Via, la Broadway madrilène, et sur le quartier historique. L’endroit permet aussi de faire des achats de souvenirs gourmets (huile d’olive, vins, chocolats, jambon, etc.).

11. Laissez-vous porter par l’émotion du flamenco

Madrid est la capitale du flamenco, un art classé au patrimoine immatériel de l’humanité. Fusion de chant et de danse, le flamenco exprime tout le répertoire des émotions. Castagnettes, guitares, claquements de mains, et martèlements des pieds accompagnent la voix. Madrid regorge de bars et de restaurants-spectacles où assister à une représentation. Le restaurant Clan, au centre-ville, offre un spectacle gratuit après minuit. Commander un simple verre vous permettra d’y assister.

12. Finissez la nuit avec des churros

Impossible de quitter Madrid sans déguster des churros, de longs beignets allongés typiquement espagnols que l’on trempe dans un épais chocolat chaud. Les Madrilènes ont coutume de les déguster au petit matin, à la sortie des boîtes de nuit. La classique chocolaterie San Guinés avec ses petites tables en marbre et ses carreaux noirs et blancs sert ces délices sucrés depuis 1894, dans une ruelle non loin de la Puerta del Sol.

Notre collaboratrice était l’invitée d’Iberostar

Où séjourner ?

Le Journal recommande l’hôtel Las Letras. Cet établissement urbain de la chaîne espagnole Iberostar ouvert il y a tout juste un an est idéalement situé à distance de marche des principaux attraits touristiques, dans le quartier littéraire. Installé dans un bâtiment historique datant de 1915, l’hôtel rend hommage aux grands auteurs espagnols. Il offre une superbe piscine avec vue, sur le toit, et une bibliothèque.

Comment s’y rendre ?

Au départ de Montréal, la plupart des compagnies relient Madrid avec une escale. Celle qui offre les plus bas prix en ce moment est Iceland Air, qui fait escale en Islande. Suivent Air Canada et Delta, qui font également une escale à l’aller comme au retour.