/qubradio
Navigation

«Sur les traces de Cédrika Provencher» dévoile des informations inédites

«Sur les traces de Cédrika Provencher» dévoile des informations inédites
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

L’auteur Stéphan Parent dévoilera des informations inédites dans son livre «Sur les traces de Cédrika Provencher».

Le livre, qui sortira le 9 octobre, lèvera le voile sur les témoins qui ont rapporté des informations «quand même jugées crédibles à la police», mais ces gens «n’ont jamais été recontactés par les enquêteurs».

«Je prends juste l’exemple d’une dame qui avait trouvé certains objets qui appartenaient, on pense en tout cas, que ça appartenait à la petite Cédrika. En 2007, les policiers n’ont pas été la voir et en 2015, lorsqu’on a retrouvé les ossements de la fillette, cette dame-là a été revue et les policiers ont organisé une deuxième opération policière et c’est là qu’on a retrouvé le fameux objet en question qui était là depuis huit ans. Alors ça confirme que Cédrika était là», a affirmé Stéphane Parent à QUB radio lors de son passage à l’émission «Dutrizac», lundi.

  • ÉCOUTEZ l’entrevue de Stéphan Parent, sur QUB radio:  

En décembre 2015, la Sûreté du Québec a confirmé avoir découvert des restes humains de Cédrika Provencher, disparue en Mauricie en 2007.

L’animateur Benoit Dutrizac a questionné le réalisateur, documentariste et auteur à savoir si «on sait qui a tué Cédrika Provencher, mais on ne peut pas le prouver».

Le réalisateur, documentariste et auteur Stéphan Parent
Photo d'archives, Marie-Ève Dumont
Le réalisateur, documentariste et auteur Stéphan Parent

«Oui, effectivement. On en est là. Effectivement et la police lâche pas le morceau de ce qu’on sait, mais évidemment faut être prudent à ce niveau-là», a précisé M. Parent.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions