/entertainment
Navigation

Un Diamant plus coûteux

Le gouvernement Legault bonifie sa contribution

Le Diamant de Québec.
Photo Stevens LeBlanc Le Diamant de Québec.

Coup d'oeil sur cet article

La facture totale concernant la construction du Diamant sera plus lourde que prévu. Elle dépassera les 57 millions $ qui étaient initialement prévus.

Le directeur général Bernard Gilbert a confirmé le dépassement des coûts, mercredi, lors d’un entretien téléphonique.

Le ministère de la Culture et des Communications versera une subvention additionnelle de 1,9 million de dollars aux 30 millions de dollars de sa contribution initiale.

Il y a eu, a précisé Bernard Gilbert, des augmentations sur certains aspects du chantier.

« Le gypse a coûté deux fois plus cher que prévu. Le béton a aussi coûté plus cher que prévu », a indiqué le directeur général à la tête de la salle de spectacle de Robert Lepage et d’Ex Machina.

Avec une programmation en place et dévoilée, il a fallu mettre de la pression pour mener à bien les travaux. Des coûts additionnels jumelés à ceux de l’achat d’équipements scénographiques et techniques essentiels afin d’en faire une salle de spectacle de premier plan.

Transparence

Bernard Gilbert est incapable d’évaluer la facture finale. Le Diamant maintient la pression dans sa campagne de financement privée, afin d’aller chercher de l’argent additionnel.

« La construction n’est pas une science tout à fait exacte. On n’est pas le premier et le dernier à qui ça arrive. On a toujours comme objectif de respecter l’enveloppe budgétaire. Nous allons, en toute transparence, dévoiler et détailler l’ensemble de coûts et on espère pouvoir le faire avant Noël », a-t-il expliqué.