/sports/hockey
Navigation

James Neal renaît de ses cendres avec les Oilers

James Neal a marqué quatre buts face aux Islanders de New York, mardi soir, une première dans sa carrière.
Photo AFP James Neal a marqué quatre buts face aux Islanders de New York, mardi soir, une première dans sa carrière.

Coup d'oeil sur cet article

Les rares poolers ayant sélectionné le vétéran James Neal au début de la saison ont toutes les raisons au monde de se vanter de ce choix surprenant, puisque l’attaquant des Oilers d’Edmonton connaît les meilleurs moments de sa carrière depuis fort longtemps.  

Après avoir été blanchi lors de son premier match de la campagne, il a réalisé un doublé face aux Kings de Los Angeles, samedi, avant de voler la vedette contre les Islanders de New York trois jours plus tard. À la surprise générale, le patineur de 32 ans a marqué quatre fois dans un gain de 5 à 2.  

Pourtant, Neal avait éprouvé toutes sortes d’ennuis en 2018-2019, se contentant de 19 points en 63 sorties avec les Flames de Calgary. Ces derniers l’ont d’ailleurs envoyé à leurs grands rivaux de l’Alberta le 19 juillet en retour de Milan Lucic et d’un choix conditionnel de troisième tour. En revanche, le talent offensif de l’Ontarien n’a jamais fait de doute : il a totalisé 40 buts et 81 points avec les Penguins de Pittsburgh en 2011-2012 et a fait scintiller la lumière rouge 31 fois dans l’uniforme des Predators de Nashville en 2015-2016.  

«Il a trouvé son rythme ici, a déclaré au site NHL.com l’entraîneur-chef des Oilers, Dave Tippett. On doit lui rendre le crédit. Il s’est présenté chez nous et c’est un joueur très énergique. Il a aidé notre groupe, non seulement en comptant des buts, mais en amenant du sang neuf à l’intérieur du vestiaire. Je suis heureux de le voir bien faire les choses.»  

«Il a vécu une année difficile, mais c’est fou de voir à quel le monde du hockey semble oublier qu’il a récolté 20 buts ou plus pendant une dizaine de saisons. Ce qui arrive n’est pas un accident. Il est aussi excellent à l’extérieur de la glace et un bon coéquipier. Nous sommes contents qu’il soit là», a ajouté Zack Kassian au quotidien Edmonton Sun.  

Le talent  

Évidemment, Neal a la chance d’évoluer avec des joueurs talentueux, ce qui n’est pas à négliger. Il se retrouve au sein d’un trio complété par Ryan Nugent-Hopkins et Tomas Jurco, en plus de pouvoir côtoyer Connor McDavid et Leon Draisaitl en avantage numérique. D’ailleurs, deux de ses quatre filets de mardi ont été obtenus avec un homme en plus.  

«C’est certainement très plaisant. Porter le chandail des Oilers me donne de bonnes sensations, surtout que j’aime la façon de jouer de notre formation, a-t-il dit à NHL.com à propos du club ayant gagné ses trois parties jusqu’ici. Vous souhaitez bien sûr jouer avec des gars talentueux. Ceux-ci sont réellement à un autre niveau, donc c’est agréable de se retrouver avec eux et d’apprendre à les connaître. Ils sont incroyables.»