/sports/hockey
Navigation

Les cinq meilleurs gardiens substituts dans la LNH

Les cinq meilleurs gardiens substituts dans la LNH
Photo le Journal de Montréal, Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

Pendant que Keith Kinkaid effectuera vraisemblablement son premier départ de la saison pour le Canadien de Montréal mercredi soir à Buffalo, il est intéressant d’analyser les équipes ayant un excellent gardien auxiliaire en cette saison 2019-2020.

Pour tenter de les identifier, l’Agence QMI a notamment considéré le nombre de matchs disputés et le taux d’efficacité présenté par les différents gardiens lors de la saison passée.

1. Robin Lehner

Les cinq meilleurs gardiens substituts dans la LNH
AFP

Considérant que Corey Crawford a été d’office pour le seul match disputé par les Blackhawks de Chicago depuis le début de la campagne, il y a lieu de considérer présentement Robin Lehner comme le meilleur gardien substitut à travers la Ligue nationale (LNH). Il est en effet plutôt rare qu’une équipe puisse compter sur un finaliste au trophée Vézina à titre de substitut. Lehner a présenté un taux d’efficacité de ,930, la saison dernière, en 46 matchs dans l’uniforme des Islanders de New York. Reste à voir s’il demeurera longtemps l’auxiliaire de Crawford à Chicago...

2. Jack Campbell

Les cinq meilleurs gardiens substituts dans la LNH
AFP

À 27 ans, l’Américain Jack Campbell attend patiemment son tour derrière le vétéran Jonathan Quick chez les Kings de Los Angeles. Or, Campbell a eu l’occasion de participer à 31 rencontres, la saison dernière. Il a maintenu une moyenne de buts alloués de 2,30 et un taux d’efficacité de ,928. Un futur gardien numéro 1? Probablement.

3. Thomas Greiss

Les cinq meilleurs gardiens substituts dans la LNH
Martin Chevalier / JdeM

Dans le cas de Thomas Greiss, il partage maintenant la tâche avec Semyon Varlamov devant le filet des Islanders. Comme avec Lehner l’an dernier, il risque toutefois d’être envoyé régulièrement dans la mêlée. Lors des trois premiers matchs de sa formation cette saison, Greiss n’a obtenu qu’un seul départ. Il en a profité pour bloquer 35 des 36 rondelles dirigées vers lui. La saison dernière, l’Allemand avait participé à 43 parties et présenté un taux d’efficacité de ,927.

4. Laurent Brossoit

Les cinq meilleurs gardiens substituts dans la LNH
AFP

Toujours considéré comme le substitut de Connor Hellebuyck à Winnipeg, Laurent Brossoit est en train de remettre en doute l’ordre établi. Si Hellebuyck connaît certaines difficultés, l’entraîneur-chef Paul Maurice sait qu’il peut faire confiance à Brossoit. En 21 matchs la saison dernière, le gardien natif de Port Alberni, en Colombie-Britannique, a affiché un taux d’efficacité de ,925. Sa moyenne de buts alloués était par ailleurs de 2,52.

5. Pavel Francouz

Les cinq meilleurs gardiens substituts dans la LNH
AFP

L’échantillon est bien mince pour le Tchèque Pavel Francouz dans la LNH. Ayant participé à deux matchs avec l’Avalanche du Colorado la saison dernière, il a bloqué 33 des 35 tirs dirigés vers lui. Son passé glorieux dans la Ligue contentale de hockey, avec le Traktor de Tcheliabinsk, laisse toutefois penser qu’il pourrait chauffer Philipp Grubauer au Colorado.

Mentions honorables: Jaroslav Halak (Bruins de Boston) et Anton Khudobin (Stars de Dallas).