/news/education
Navigation

Le tarif du service de garde du midi restera le même

Jean-Étienne Poirier, Père de famille
Photo Stevens LeBlanc Jean-Étienne Poirier, Père de famille

Coup d'oeil sur cet article

L’école primaire du Harfang-des-Neiges, à Stoneham, a annoncé jeudi qu’elle maintenait son tarif pour le service de garde le midi, pour l’année en cours, dans un message aux parents.

Elle appuie sa décision sur le fait que « tous les services de garde de la commission scolaire des Premières-Seigneuries doivent s’autofinancer ».

« Notre tarification tient compte de la durée de la période du dîner, du nombre d’élèves inscrits et du nombre de bâtiments », est-il fait mention dans le message.

« Pour l’année scolaire 2019-2020, l’offre actuelle ne peut être modifiée, considérant les engagements à l’égard de notre personnel et les services établis. Le conseil d’établissement, la commission scolaire et les différents intervenants poursuivront les travaux de réflexion pour l’année scolaire 2020-2021 », ajoute-t-on dans le message signé par la direction.

Réactions

Pour Jean-Étienne Poirier, qui a dénoncé les coûts élevés du service de garde le midi, ce message n’apporte aucune solution, lui qui doit payer 1440 $ pour 180 jours de classe afin que son fils puisse manger à l’école avec son lunch, ce qui représente une augmentation de 33 % par rapport à l’an dernier.

« Il n’y a aucune réponse aux questions que j’ai soulevées », a-t-il dit.

À sa sortie de l’atelier de travail, la semaine dernière, le père de famille était toutefois un peu plus confiant. Même s’il reçoit des relevés aux fins de déductions d’impôt, M. Poirier soutient qu’il lui en coûte plus cher au net que s’il avait la possibilité de payer pour le transport scolaire le midi. Malgré ce revers, le père de famille a la ferme intention de s’adresser à la direction de la commission scolaire lors d’une rencontre fixée au début de novembre.

« Je suis désolé, mais il y a des choses à faire. [...] Quand tu pars avec l’idée qu’il n’y a rien à faire, on ne peut pas aller loin », a-t-il ajouté.