/entertainment/music
Navigation

Martin Fontaine veut amener son Elvis à Trois-Rivières

Martin Fontaine (Elvis Experience) en spectacle au Capitole de Québec en 2013.
Photo d’archives, Stevens Leblanc Martin Fontaine (Elvis Experience) en spectacle au Capitole de Québec en 2013.

Coup d'oeil sur cet article

Même s’il file le parfait bonheur depuis qu’il exploite un cabaret-spectacles à Trois-Rivières, Martin Fontaine ne ratera jamais une occasion de renfiler ses costumes d’Elvis Presley.

Après avoir fait les beaux jours du Capitole pendant plusieurs années et animé le Casino de Montréal avec son Elvis Experience au cours des deux derniers étés, il espère maintenant faire revivre le King dans la cité de Laviolette.

« Je suis en pourparlers avec Jean [Pilote, le propriétaire du Capitole et promoteur du spectacle], mais pour l’instant le carnet de commandes est vide. Je ne sais pas si le Casino a l’intention de récidiver pour un troisième été, mais c’est sûr que j’aimerais ça l’emmener à Trois-Rivières », a-t-il confié au Journal.

Où ? Il pense à la salle J.-Antonio Thompson. « Ce serait magnifique pour y présenter une série de concerts. »

En attendant que son souhait se réalise, Martin Fontaine peut chanter quand bon lui semble à son Memphis Cabaret, où il offre des revues musicales deux soirs par semaine. Il affirme être plein jusqu’au 31 décembre et s’apprête à dévoiler sa programmation 2020.

« C’est beaucoup d’ouvrage, je n’ai jamais autant travaillé de ma vie, mais c’est capotant de pouvoir recevoir les gens chez nous avec mes productions. Ça me permet de créer des événements chaque soir. »

Hommage country

Son emploi du temps chargé ne l’empêchera pas de renouer avec Brigitte Boisjoli à l’animation de Pionniers Pionnières, un hommage aux stars du country qui avait été d’abord présenté à Saint-Tite, le mois dernier.

En soutien aux animateurs, on retrouvera à Québec les voix de Cindy Bédard, Annie Blanchard, Luce Dufault, Laurence Jalbert, Paul Daraîche et David Thibault.

« Ce sont des chansons populaires des années 1950 et 1960. Même si ça s’appelle pionniers, on ne remonte pas aux années 1930. C’est du pop-rock, je dirais même du country-rock. En vieillissant, je me rends compte que la ligne est très mince entre la musique country et le rock’n’roll. »


► Le spectacle Pionniers Pionnières sera présenté dimanche à la salle Albert-Rousseau.