/news/transports
Navigation

Ville de Québec: nouveau partenariat entre le RTC et le service Communauto

Rémy Normand et Benoît Robert étaient satisfaits d’annoncer, jeudi, un partenariat entre le RTC et Communauto.
Photo Jean-Francois Desgagnés Rémy Normand et Benoît Robert étaient satisfaits d’annoncer, jeudi, un partenariat entre le RTC et Communauto.

Coup d'oeil sur cet article

Dans le but avoué d’encourager « la mobilité multimodale », le Réseau de transport de la Capitale (RTC) et le service d’autopartage Communauto ont annoncé, jeudi, de nouvelles formules de partenariat.

Dès le printemps 2020, les usagers du RTC auront accès à un « forfait intégré ». Concrètement, les détenteurs d’un laissez-passer mensuel du RTC pourront emprunter 10 courses Flex (voiture en libre-service) Communauto de 30 minutes et moins. Le coût supplémentaire sera de 9,50 $ par mois.

Aussi, 16 véhicules de Communauto seront graduellement disponibles dans huit Parc-O-Bus locaux et régionaux.

« Nous sommes très fiers d’avoir franchi cette étape qui marque véritablement le premier pas du développement de la mobilité intégrée à Québec », s’est exclamé Rémy Normand, président du RTC.

Selon Benoît Robert, président et fondateur de Communauto, « pour que l’autopartage déploie tous ses bénéfices, il faut qu’il soit jumelé à une offre de transport en commun solidement implantée ».

Autres mesures

Parmi les autres mesures, notons le fait que les données de Communauto seront intégrées, d’ici l’hiver 2020, dans l’application RTC Nomade temps réel. La localisation des stations Communauto ainsi que celles des voitures FLEX pourra ainsi se trouver sur une seule application.

Par ailleurs, les heures d’utilisation d’une des formules d’abonnement de Communauto (le Duo Auto+Bus) seront étendues sans frais supplémentaires afin de permettre aux abonnés de conserver la voiture la nuit (entre 23 h et 7 h).

À Québec, la flotte de Communauto compte 216 véhicules.