/news/green
Navigation

[PHOTOS] Fontaine de Tourny colorée: une militante d’Extinction Rebellion arrêtée

Coup d'oeil sur cet article

Une militante écologiste de 32 ans a été arrêtée pour son implication dans un coup d’éclat d’Extinction Rebellion devant l’Assemblée nationale, vendredi matin, dans le cadre duquel du colorant rouge a été déversé dans la fontaine de Tourny.

Une dizaine de sympathisants du mouvement mondial Extinction Rebellion (XR) se sont présentés un peu avant 9 h face à l'hôtel du Parlement à Québec pour répandre du colorant rouge dans l’eau du monument sous le regard étonné de quelques touristes.

Photo Agence QMI, Guy Martel

Ensuite, quatre d’entre eux se sont couchés quelques minutes au sol dans le cadre d’un «die-in».

Cet acte était censé illustrer «le sang des innocents qui sont victimes des dérèglements climatiques». Les manifestants n’ont pas troublé la circulation et sont demeurés pacifiques.

Photo Agence QMI, Guy Martel

Ce geste n’est pas passé inaperçu au Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), qui a ensuite procédé à une arrestation. L’activiste arrêtée a rencontré des enquêteurs puis a été libérée.

Long nettoyage

Photo Agence QMI, Guy Martel

Les participants ont assuré qu’ils n’ont versé que du colorant alimentaire dans l’ouvrage conçu en France au 19e siècle. «À priori, il ne semble pas y avoir de dommage à l’infrastructure», a affirmé Wendy Whittom, porte-parole à la Ville de Québec.

La fontaine de Tourny est parfois la cible de manifestants ou de plaisantins qui y versent différents liquides, du savon par exemple. Chaque fois, la Ville doit envoyer une équipe pour remettre en état l’installation. Le coût de cette opération est difficile à évaluer, mais bien réel, selon Mme Whittom.

Photo Agence QMI, Guy Martel

Il faut vider la fontaine, la nettoyer, la remplir de nouveau et tester la qualité de l’eau. Vendredi, trois employés de la Ville ont été occupés par ces opérations durant environ deux heures.

«Les employés affectés au nettoyage de la fontaine ont dû reporter les tâches qui leur étaient assignées initialement aujourd’hui; il y aura donc un délai dans la réalisation des travaux publics sur le territoire de la Ville aujourd'hui», a expliqué Mme Whittom.

Autre action samedi

Photo Agence QMI, Guy Martel

 

Le mouvement XR prône des actions directes et non violentes tout en encourageant la désobéissance civile. Le collectif compterait entre 50 et 60 adhérents dans la capitale provinciale.

«Les gouvernements ont reconnu l’existence de l’urgence climatique, mais ils n’agissent toujours pas», a dénoncé Geneviève Dorval, l’une des militantes présentes vendredi matin.

Photo Agence QMI, Guy Martel

Il s’agissait du troisième coup d’éclat d'XR en une semaine à Québec. Samedi, des militants prévoient de manifester à trois intersections à Sainte-Foy, Saint-Roch et Limoilou, durant le temps imparti aux piétons.

Photo Agence QMI, Guy Martel