/misc
Navigation

Le Vert & Or surprend les Carabins

Le Vert & Or surprend les Carabins
PHOTO COURTOISIE

Coup d'oeil sur cet article

Les Carabins de l’Université de Montréal se sont fait surprendre samedi après-midi, en Estrie, s'inclinant par le pointage de 23 à 15 face au Vert & Or de l'Université de Sherbrooke.

Les Montréalais ont ainsi perdu leur fiche parfaite, eux qui ont dorénavant un dossier de 6-1. Pour sa part, le Vert & Or (2-4) a obtenu un gain important pour la course aux éliminatoires.

Il s’agit également de la première défaite des Carabins contre une autre équipe que le Rouge et Or de l’Université Laval depuis le 3 octobre 2015, alors que Sherbrooke l’avait emporté par la marque de 17-12.

«On a joué avec le feu et on s’est brûlé aujourd’hui [samedi], a exprimé l’entraîneur-chef des Bleus Danny Maciocia dans un communiqué émis par sa formation. J’espère qu’on va en tirer une leçon et qu’on va apprendre.»

Dans l’affrontement du jour, les vainqueurs ont rapidement pris le contrôle de cette partie alors qu’ils ont amassé 17 points en première demie. Le quart-arrière Anthony Robichaud a complété 14 de ses 20 passes tentées pour 177 verges de gains et deux touchés. Les receveurs de passes Louis-Charles Moisan et Yanni Khennache ont été ses cibles dans la zone payante. C’est la jambe du botteur Pierre-Antoine D’Astous qui a engrangé les autres points du Vert & Or.

Du côté de la défensive des Carabins, il s’agissait de la première fois en 2019 qu’elle accordait plus de 18 points.

Ça ne va pas en attaque

Éprouvant de nombreuses difficultés depuis le début de la campagne, l’attaque des Carabins a de nouveau connu un match épouvantable. Le quart-arrière Dimitri Morand a été victime de deux interceptions et sa ligne à l’attaque l’a régulièrement abandonné. Le pivot des Bleus a même été cloué au banc à la fin du troisième quart. Son remplaçant, Frédéric Paquette-Perrault, n’a pas été capable d’orchestrer une remontée miraculeuse, même si sa formation a marqué un majeur alors qu’il était en poste.

C’est le porteur de ballon Ryth-Jean Giraud qui a franchi la ligne des buts sur une course de 38 verges. L’athlète de 23 ans a couru avec le ballon 10 fois pour 91 verges.

Louis-Philippe Simoneau a ajouté son grain de sel dans les derniers moments de la partie, réussissant un placement de 25 verges. Il s’agissait de son 18e de la saison, ce qui représente un nouveau record d’équipe.

La troupe de l’entraîneur-chef Danny Maciocia a également amassé quatre points via des touchés de sûreté.

Les Carabins devront trouver un moyen de se ressaisir, alors qu’ils visiteront le Rouge et Or (5-1), le dimanche 20 octobre. Il y a de très fortes chances que la formation qui remportera ce duel conclura la saison régulière au sommet de la division québécoise.