/opinion/blogs
Navigation

Gourmandises et générosités

Coup d'oeil sur cet article

Les bals, les collectes de fonds, les événements caritatifs, les spectacles-bénéfices...  

Toutes ces belles choses qui permettent de récolter de l’argent pour une noble cause, pour la santé, la plupart du temps, pour les plus désavantagées de la société ont souvent un point commun. Cela permet aux invités de passer une belle soirée et de justifier, en plus de savoir que l’argent ira à la bonne place pour leurs causes de choix, c’est la nourriture.  

Pour cela, on fait appel aux restaurateurs, aux chefs, aux fournisseurs alimentaires, aux bars, au monde des métiers de bouche en général, pour que la fête soit une réussite totale.  

  

Tout le monde comprend le besoin de venir en aide à la recherche médicale, afin de soigner les enfants, les femmes et les hommes atteints de maladies. Même chose pour les personnes démunies, ou pour permettre l’accès à la culture pour les plus jeunes. Voici quelques exemples de bals et soirées qui ont pignon sur rue et qui obtiennent un très grand succès d’années en années.    

  •  La Fondation CHU Sainte-Justine pour les enfants.  
  •  Bal de la Jonquille au profit de la Société canadienne du cancer.  
  •  La Fondation Lise Watier pour les femmes dans le besoin.  
  •  Le Bal Sucré du Musée McCord pour permettre l’accès aux étudiants au Musée.    

Il y a chaque année une multitude de bal et soirée qui viennent en aide pour de nombreuses et nobles causes. Elles ont pratiquement toutes deux points en communs.  

La première: quelques personnes ont, au tout début, porté le projet à bout de bras, parfois avec rien, presque sur un coup de tête et la chose a pris une ampleur fantastique aux profits de ceux qui en ont le plus besoin.  

La deuxième qui me touche beaucoup, puisque j’ai souvent été de l’autre côté de la clôture, c’est la nourriture. Les personnes qui donnent temps argent et produits pour faire de la fête un grand succès global sont indispensable pour la réussite d’un événement caritatif.  

  

Nourrir le corps, nourrir l’âme et nourrir l’esprit.  

Dans ce registre, on peut dire que le bal Let's Bond permet de sensibiliser l’importance de parler d’un sujet vraiment tabou, la santé mentale. À titre d’exemple, 60 % des personnes éprouvant un problème de santé mentale ou une maladie mentale ne demandent pas d’aide de peur d’être jugées. Un Québécois sur 5 sera touché de près ou de loin par la maladie mentale au cours de sa vie.  

Pour cela, les organisateurs de ce bal, qui est devenu l’un des plus importants bals de collecte de fonds à Montréal, misent sur la sensibilisation, la prévention, la compréhension et la mobilisation. 100 % des profits générés et des dons reçus vont directement à la Fondation Jeunes en Tête ainsi qu’à la Fondation Douglas, toutes deux basées à Montréal, les commanditaires et les bénévoles en sont les grands responsables.  

Restaurants partenaires :  

Bar George, Chloe Robillard Fine Vegan Dining, Soubois, Verses, Jacopo, Brasserie 701, Industria Anjou, Makro, Le Richmond, Shuck Me, Bord'Elle, Missing, Bird Bar, Les Délices de Patrice, Même de la glace de Les Marchands! 

Boissons partenaires :  

Des cocktails par Sam Trudeau, Portfolio Brand Ambassador chez Bacardi, Peroni, Glutenburg, Coca Cola, Seedlip, Red Bull et Café Liégois

  

  

La Fondation du Collège André-Grasset présente sa 2e édition en collaboration avec l'artiste culinaire Nicolas Fonseca, créateur des événements In the mouth.  

Redonner à ceux qui nous ont aidés afin de permettre une chaîne de solidarité scolaire et d’enseignement.  

Depuis sa création en 1983, la Fondation a versé aux étudiants et au Collège un montant totalisant 3 000 000 $, réparti en bourses offertes à 1000 étudiants et 1 000 000 $ consacré à la réfection d’infrastructures priorisées par le Collège.  

Le 28 novembre prochain, aux Entrepôts Dominion, venez déguster de façon ludique notre banquet aux allures de performance. Quand je vous dis que la nourriture nourrit l’âme et l’esprit, voici une belle occasion de découvrir, pour cette soirée unique, l’art culinaire dans tous les sens du terme.  

Assistez à une soirée participative au cours de laquelle vous déconstruirez une série d'installations interactives pour créer votre assiette !  

Déconstruire et activer des installations interactives pour créer l’ambiance musicale festive !  

  

De l’art visuel, de l’art alimentaire, de l’art sensoriel, de l’art d’évasion et d’émotion, voilà une soirée rare qui prouve que l’éducation et l’alimentation peuvent avoir un point commun: celui de réunir des âmes bienveillantes et gourmandes.  

Le metteur en scène de cette pièce culinaire est Nicolas Fonseca, un artiste pluridisciplinaire à la tête de Mister Jaune. Il a aussi créé In the Mouth, afin de raconter une histoire savoureuse. Il offre surtout aux invités présents de s’immerger, dans tous les sens, afin de savourer les aliments autrement que par leur aspect primaire, les transformer pour nous les faire découvrir sous un jour nouveau, sensation garantie.