/news/provincial
Navigation

Les bancs du Colisée se sont envolés

Les 4000 sièges blancs ont tous trouvé preneurs

Les sièges de la section blanche du Colisée sont déjà tous vendus.
Photo courtoisie Les sièges de la section blanche du Colisée sont déjà tous vendus.

Coup d'oeil sur cet article

Les 4000 bancs en bois blanc du vieux Colisée Pepsi ont tous été vendus très rapidement.

Au cours des dernières heures, des acheteurs intéressés ont reçu une réponse négative de la part de l’équipe d’ExpoCité.

«Nous communiquons avec vous aujourd’hui puisque vous avez signifié votre intérêt pour l’achat de bancs du Colisée. Comme la vente est basée sur le principe du “premier arrivé, premier servi”, nous vous informons que tous les bancs ont été vendus. Merci pour votre compréhension», mentionnait le courriel.

Aucun représentant de la Ville de Québec n’était disponible pour commenter, mercredi.

La distribution

Pour la distribution, les nostalgiques «chanceux» de la belle époque des Nordiques devront se rendre cette fin de semaine, les 19 et 20 octobre, entre 8 h et 16 h, dans le stationnement P2, accessible par la rue Soumande.

Les bancs se sont vendus en lots de deux, pour la somme de 60 $. La limite avait été fixée à six paires par personne.

Pour obtenir l’autographe d’un ancien joueur au coût supplémentaire de 25 $, la séance se fera entre 10 h et 12 h, le samedi 19 octobre, au même endroit.

Ces bancs, qui «ne sont pas autoportants», devront être fixés à un mur ou modifiés de façon à permettre aux gens de s’asseoir.

«Des travaux de menuiserie peuvent être nécessaires pour installer le tout de façon sécuritaire», souligne-t-on.

Démolition bientôt

La somme de 120 000 $ découlant de la vente des bancs devrait quant à elle permettre de couvrir les frais liés à leur démantèlement. La Ville espère une opération à coût nul.

Les 11 000 sièges bleus, plus récents, seront vendus à des organisations. Lors du remplacement des anciens bancs «vintage» en bois rouge, il y a plusieurs années, des amateurs avaient pu également mettre la main sur ces pièces de collection.

Rappelons que la Ville de Québec prévoit éventuellement démolir le vétuste Colisée Pepsi, construit en 1949. Le maire a laissé entendre que cela se fera au cours de la prochaine année.

Quatre ans après l’ouverture du Centre Vidéotron, le compte à rebours est commencé. Le lettrage du Colisée a été retiré récemment. Depuis sa fermeture en 2015, l’administration Labeaume n’a jamais réussi à lui trouver une nouvelle vocation.