/entertainment/celebrities
Navigation

Enfance à la campagne

Les fleurs oubliées
Photo PIerre-Paul Poulin

Coup d'oeil sur cet article

La comédienne Mylène Mackay a eu une enfance bien différente de la majorité des gens de sa génération. C’est à la campagne, en pleine nature, qu’elle a été élevée par des parents horticulteurs.

« Mes parents sont jardiniers, ils cultivent des aliments bio. Je suis née à la maison, j’ai été soignée avec des plantes et je n’ai jamais eu de vaccins. Ma mère a même écrit un livre sur les plantes médicinales », relate la comédienne, rencontrée à la première du film Les fleurs oubliées.

Outre ce film d’André Forcier, attendu vendredi sur nos écrans, elle incarnera bientôt une policière dans Escouade 99, l’adaptation québécoise de la sitcom américaine Brooklyn Nine-Nine.

« Ce personnage a un côté très, très perfectionniste et moi aussi, j’ai ce côté-là. Je lui ressemble un peu. Ce sera facile pour moi d’aller puiser dans ma propre personnalité. J’aime bien le timing comique. Ça demande énormément de précision », dit-elle.