/news/elections
Navigation

Le financement du projet de tramway de Québec ne serait pas retiré sous un gouvernement conservateur

Coup d'oeil sur cet article

Le chef conservateur Andrew Scheer assure que tous les projets d’infrastructure dont le financement du fédéral a déjà été approuvé iront de l’avant s’il est porté au pouvoir lundi.

Le gouvernement sortant de Justin Trudeau a prévu 1,2 milliard $ dans le montage financier pour le projet de tramway de Québec. De ce montant venant d’Ottawa, la Ville de Montréal a consenti à fournir 800 millions $ à la Ville de Québec pour que son projet de réseau de transport structurant se concrétise.

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a toutefois dit craindre, vendredi, que le projet n’ait finalement pas de l’avant. «J’ai peur que le projet de tramway [de Québec] et, aussi, la ligne rose, soient remis en question. [...] Le projet de Québec, je veux bien l’appuyer, mais il ne faut pas que Montréal soit perdante», a-t-elle dit.

Le maire de la Vieille Capitale, Régis Labeaume, a dit comprendre les préoccupations de Mme Plante.

Les conservateurs d’Andrew Scheer, qui sont au coude-à-coude avec les libéraux dans les intentions de vote, ont l’intention de «prioriser» les dépenses du fédéral en infrastructures afin de générer des économies de 18 milliards $.

Vendredi, M. Scheer a assuré que la contribution fédérale au projet de tramway de Québec ne serait pas compromise.

«Nous nous sommes engagés à ce que tous les projets qui étaient approuvés vont continuer. On va s’assurer que ce projet va continuer aussi», a-t-il dit en point de presse à Fredericton, au Nouveau-Brunswick.