/sports/fighting
Navigation

Beterbiev champion unifié

Le champion IBF écrit une page d’histoire en remportant le titre WBC des mi-lourds

beterbiev
photo mikey williams, top rank Artur Beterbiev a fait plier les genoux à Oleksandr Gvozdyk au 10e assaut à Philadelphie, hier soir.

Coup d'oeil sur cet article

PHILADELPHIE | Artur Beterbiev a écrit une page d’histoire de la boxe québécoise, hier soir, au Liacouras Center à Philadelphie.

Le Québécois d’origine tchétchène (15-0, 15 K.-O.) l’a emporté par knock-out technique au 10e round contre Oleksandr Gvozdyk pour mettre la main sur le titre WBC des mi-lourds. Il avait déjà la ceinture IBF en sa possession.

Le premier

Donc, il devient donc le premier boxeur du Québec à devenir champion unifié.

Beterbiev a mis fin au combat en vidant le réservoir d’énergie de son adversaire dans les deux derniers rounds notamment avec plusieurs coups de puissance au corps. Il a fini le travail avec plusieurs frappes précises.

Un moment donné, Gvozdyk n’était plus capable de suivre la cadence ahurissante de Beterbiev. Il a finalement plié l’échine en raison de l’accumulation des coups.

En arrière

Après le combat, on a appris que Beterbiev tirait de l’arrière sur deux des trois cartes des juges (87-83 Gvozdyk, 86-85 Gvozdyk et 87-83 Beterbiev). C’est un peu surprenant parce que le protégé de Marc Ramsay n’a jamais été inquiété durant ce duel.

Il n’a jamais arrêté d’avancer du début à la fin du combat même s’il devait encaisser des coups de Gvozdyk.

Celui qui a détrôné Adonis Stevenson a connu quelques bons moments, mais ce fut trop peu pour ébranler Beterbiev.

On peut se demander quelle est la suite des choses pour le nouveau champion unifié.

Les autres champions ne sont pas accessibles pour le moment. On ne devrait pas le voir en action avant 2020.