/sports/others
Navigation

Grande marche Pierre Lavoie: les Plaines prises d’assaut par plus de 7000 marcheurs

La Grande marche Pierre Lavoie s’est déroulée dans une atmosphère festive

Coup d'oeil sur cet article

​Des milliers de marcheurs, du soleil, du temps frais et plein de bonne volonté : la recette pour une marche festive réussie était au rendez-vous samedi pour la Grande marche Pierre Lavoie, qui a attiré plus de 7000 personnes dans les rues de Québec.

La foule de marcheurs s’est rassemblée en cette matinée fraîche au parc de l’Esplanade, devant l’Assemblée nationale, profitant d’une performance de Brigitte Boisjoli pour se réchauffer.

L’imposant cortège a ensuite pris d’assaut le parcours de cinq kilomètres sur le coup de 11 h. La longue file, composée d’aînés, de familles et de groupes d’amis, s’est dirigée vers les plaines d’Abraham, qu’elle a sillonnées pour ensuite revenir à son point de départ par la Grande Allée.

«Les médecins peuvent vous le dire : la meilleure molécule qui existe pour éliminer le cholestérol élevé, pour éviter l’hypertension, pour éviter le diabète de type 2 et pour sauver un cancer sur deux, ce sont les saines habitudes de vie», a fait valoir Pierre Lavoie, en s’adressant à la foule quelques minutes avant le départ.

Donner l’exemple

En tête de file figuraient des dizaines de médecins omnipraticiens, qui se sont joints à l’événement pour promouvoir l’intégration de la marche pour garder la forme au quotidien.

«On prêche par l’exemple ! On prescrit tous les jours de bouger. On veut encourager le plus possible nos patients à bouger pour garder la forme. Je l’ai toujours prescrit, mais on le fait plus que jamais», a lancé le médecin Gilles Lafrance, qui a pu croiser quelques patients parmi les marcheurs.

C’est aussi l’état d’esprit qui habitait des dizaines de parents, marchant à la remorque de leurs enfants ou traînant des poussettes. «Il faut leur montrer l’exemple. Ensuite, ça fait son bout de chemin», a estimé Karine Breton.

«On fait ça pour le plaisir de marcher en nature. Cette activité-là procure tellement de bien» a vanté Daniel Bouchard, qui a effectué la randonnée en compagnie de sa conjointe.

100 000 marcheurs au Québec

La participation à la Grande marche faisait figure d’heureux hasard pour Arash Rahi. Le médecin américain, qui pratique en Floride, était de passage à Québec pour des vacances quand il a vu le grand déploiement entamer son parcours. Mis au courant de l’objectif de l’événement, il était tout sourire. «Bien sûr!» qu’il prescrit la marche à ses patients, a-t-il indiqué au représentant du Journal dans un français remarquable.

En incluant cette marche, ce sont près de 100 000 marcheurs qui ont participé aux quelque 101 événements à travers le Québec au cours du week-end.