/news/currentevents
Navigation

Agression armée au Dooly’s: un homme de 21 ans accusé

Agression armée au Dooly’s: un homme de 21 ans accusé
Photo Agence QMI, Guy Martel

Coup d'oeil sur cet article

Un homme de 21 ans est accusé de voie de fait grave après avoir poignardé un individu de 19 ans à la sortie d’un bar du chemin Ste-Foy, à Québec, dans la nuit de vendredi à samedi.

La scène s’est déroulée vers 3h15 devant le bar Le Dooly’s, situé au 3291, chemin Ste-Foy.

 

Agression armée au Dooly’s: un homme de 21 ans accusé
Photo Agence QMI, Guy Martel

La victime aurait été agressée à l’arme blanche par Yoan Khoja Dorval, 21 ans.

Agression armée au Dooly’s: un homme de 21 ans accusé
Photo Agence QMI, Guy Martel

Khoja Dorval lui aurait infligé plusieurs coups à l’abdomen, notamment, avant de prendre la fuite. Il a été arrêté peu après à proximité du Dooly’s.

Agression armée au Dooly’s: un homme de 21 ans accusé
Photo Agence QMI, Guy Martel

Le suspect a été rencontré par les enquêteurs samedi matin, après quoi il a comparu par vidéoconférence au palais de justice de Québec pour répondre d’une accusation de voie de fait grave déposée contre lui. Il a initialement été arrêté pour une tentative de meurtre. 

Quant à la victime, elle a été transportée au CHUL en raison de graves lésions. Si l’on craignait d’abord pour sa vie, son état s’est «rapidement stabilisé», indique le porte-parole de la police de Québec David Pelletier.

Un périmètre a été érigé autour du Dooly’s. Des experts en identité judiciaire et l’unité des crimes graves continuent de ratisser la scène.

Aucun motif n’a été avancé par le corps policier pour expliquer l’agression. «L’enquête va nous en dire davantage», laisse entendre M. Pelletier.

Connu des policiers

Yoan Khoja Dorval devrait être de retour devant le tribunal jeudi, lui qui reste détenu pour l’instant.

L’inculpé a précipité son retour en cour, alors qu’il devait subir un procès mercredi. Il fait déjà face à des accusations de fraude de plus de 5000$, de fraude à l’identité, d’utilisation de faux documents et de non-respect des conditions.