/sports/fighting
Navigation

Oleksandr Gvozdyk hospitalisé durant 48 heures

Oleksandr Gvozdyk hospitalisé durant 48 heures
Top Rank – Mickey Williams

Coup d'oeil sur cet article

Oleksandr Gvozdyk a obtenu son congé de l’hôpital de l’Université Temple, dimanche, après y avoir été admis par mesure préventive à la suite de sa défaite par knock-out technique contre Artur Beterbiev.  

Après avoir encaissé son premier revers chez les professionnels, l’Ukrainien est sorti du ring par ses propres moyens. Puis, lorsque le représentant du Journal de Montréal l’a rencontré dans les couloirs du Liacouras Center, sa déception était perceptible sur son visage. Toutefois, il avait toutes ses capacités.  

Après une brève rencontre avec Beterbiev dans le vestiaire du champion unifié, Gvozdyk a pris la direction de l’hôpital, en compagnie de son entraîneur Teddy Atlas, où il a passé la nuit et celle de samedi soir en observation.  

Un scan 

Il a reçu le feu vert d’un médecin pour retourner à son domicile en Californie. Il prendra l’avion lundi. 

« Il ressentait de la douleur derrière la tête en raison des coups qu’il a reçus à cet endroit, a raconté Atlas à ESPN. Il a passé un scan, et ils pensent avoir vu un petit quelque chose.  

« Ils en ont fait un autre six heures plus tard, et le médecin voulait qu’on demeure à l’hôpital pour un autre 24 heures par mesure préventive. Il va bien. » 

Au cours de son combat contre Beterbiev, Gvozdyk a encaissé plusieurs coups de puissance, mais il était tout de même en avance sur deux des trois cartes des juges.