/misc
Navigation

Premières livraisons par drones aux États-Unis

Premières livraisons par drones aux États-Unis
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Il y a déjà un certain temps qu’on évoque la possibilité d’effectuer des livraisons à l’aide de drones.

C’est fait depuis vendredi. Sous la surveillance de la Maison-Blanche et de la FAA (l’agence gouvernementale chargée de la réglementation et du contrôle de l’aviation civile), trois résidences de Christiansburg en Virginie ont reçu des paquets.    

Le projet pilote est mené par la compagnie Wing (liée à Google) et il est le premier autorisé par la FAA. Pour l’occasion, les partenaires sont FedEx Express Delivery, Wallgreens et une compagnie de la Virginie, Sugar Magnolia.    

Si cette première historique semble couronnée de succès, il y a encore d’autres étapes à franchir avant de voir des drones couvrir le ciel. Uber pensait à offrir la livraison pour des restaurants de San Diego, mais les citoyens de l’endroit craignent que le bruit des petits appareils ne devienne insupportable.    

Aux préoccupations des citoyens s’ajoutent celles de pilotes de ligne qui craignent une érosion des balises de sécurité. Il sera intéressant de voir comment on réécrira des mesures qui jusqu’à maintenant ne concernaient que les avions et les hélicoptères.    

Malgré les réserves, les promoteurs du projet visent le développement d’une application pour téléphone cellulaire qui permettrait de passer une commande et de la recevoir dans un délai de dix minutes. À ces arguments s’ajoute celui du faible coût d’utilisation.    

Prêtes et prêts pour le futur? Voici un lien pour le site de Wing .   

Caricature de Steve Nease .