/news/provincial
Navigation

Saint-Vallier deviendra une rue conviviale

La Ville a annoncé son intention de verdir l’artère

Quebec
Photo Stevens LeBlanc La vice-présidente du comité exécutif de la ville de Québec, Marie-Josée Savard, le maire Régis Labeaume et le conseiller Pierre-Luc Lachance ont annoncé leurs couleurs pour redonner plus de verdure au secteur de Saint-Vallier Ouest.

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Québec a l’intention de transformer l’artère Saint-Vallier en rue conviviale et de verdir les environs.

L’administration Labeaume a annoncé mardi sa volonté, mais n’a pas chiffré ses projets. Ceux-ci seront précisés au fil des réflexions et des consultations, ont indiqué le maire, Régis Labeaume, et la vice-présidente du comité exécutif, Marie-Josée Savard.

« On est dus pour une mise à niveau » sur Saint-Vallier, a concédé le maire, qui affirme que la Ville est prête à « être osée ».

La rue sera complètement revue entre Marie-de-L’Incarnation et le boulevard Charest Ouest.

Pour l’instant, on ne précise pas quels seront les aménagements ni si une piste cyclable est envisagée. L’option d’un sens unique n’est pas sur la table en ce moment, a dit le maire.

Deux parcs

Il y aura des pertes de stationnements, mais on espère les combler avec la construction d’un stationnement étagé au coin de la rue Carillon, sur un espace municipal, ont avisé les élus.

Des consultations se tiendront en 2020.

La Ville prévoit aussi l’aménagement de deux espaces verts. Le premier se situera à l’endroit même où on avait installé une place éphémère, à l’intersection de Saint-Vallier et Bagot. Nature Québec a présenté deux concepts, qui seront soumis à la population.

L’autre espace vert se trouvera devant le cimetière Saint-Charles, où le propriétaire d’un stationnement cédera six places de stationnement à la Ville.

L’asphalte fera place au gazon et on ajoutera du mobilier urbain et des supports à vélo.

Un atelier de discussion avec les citoyens se tiendra le 26 novembre à 19 h au centre communautaire Édouard-Lavergne. Le début des travaux est prévu au printemps 2020.

Sondage

La Ville a pris ces décisions en s’inspirant d’un sondage qu’elle a mené en juin dernier. Selon les résultats, 92 % des citoyens et 61 % des commerçants sont favorables à la mise en place d’une aire verte.

Par ailleurs, la réflexion sur l’aménagement convivial sur Maguire se poursuit. La Ville rencontrera les commerçants en novembre et les citoyens en février.