/news/transports
Navigation

Québec 21 regrette une «étude incomplète»

Tramway secteur ouest
Photo courtoisie, Ville de Québec

Coup d'oeil sur cet article

Qualifiant l’étude de Systra «d’incomplète», Québec 21 estime que rien ne prouve que le tramway est la meilleure solution pour Québec.  

C’est ce que Jean-François Gosselin, chef de l’opposition à la Ville de Québec, a mentionné jeudi après-midi en réaction à l’étude rendue publique plus tôt en journée.  

«L’étude est incomplète. Elle a été réalisée à partir de moyennes de projets partout dans le monde, mais qui ne tiennent pas compte des spécificités de la ville de Québec [...] On a comparé des pommes avec des oranges», a-t-il regretté.  

Évoquant spécifiquement le déneigement, M. Gosselin a ajouté que cet enjeu «est déjà un défi à Québec. L’expert (de HEC) a dit que ce serait compliqué de déneiger en insertion urbaine. Imaginez ce que ce sera de déneiger à Québec avec le tramway».  

De façon plus générale, M. Gosselin est revenu sur le fait que la firme Systra est déjà sous contrat avec la Ville pour réaliser le tramway. Selon lui, «Systra n’avait aucune crédibilité au départ. Systra n’a toujours pas de crédibilité aujourd’hui pour présenter une étude comparative».  

Étude générique  

De son côté, Jean Rousseau, conseiller de Démocratie Québec, a qualifié l’analyse de Systra «d’étude générique (où) il n’y a pas d’éléments spécifiques par rapport à Québec».  

M. Rousseau estime néanmoins «qu’on a quand même des éléments pertinents qui nous permettent de juger que le tramway est une solution acceptable à Québec en fonction de l’achalandage et des coûts globaux qui nous permettent d’avoir un trajet beaucoup plus long que le métro».