/news/provincial
Navigation

Confusion autour des coûts du tramway

Confusion autour des coûts du tramway
Photo courtoisie, Ville de Québec

Coup d'oeil sur cet article

Une certaine confusion a régné jeudi quant au coût du tramway de Québec. Des tableaux contradictoires, qui se sont retrouvés en même temps sur le site internet du Réseau de transport structurant, montraient momentanément un écart de 250 millions $.

Jusqu’en fin de matinée, on pouvait encore consulter un tableau détaillé avec un coût de près de 2 milliards $ pour le tramway.

Or, l’étude de la firme Systra parlait plutôt de 2,26 milliards $ et indiquait que ce chiffre provenait du bureau de projet du Réseau structurant et qu’il datait de mars 2019.

En cours de journée, le premier tableau a été retiré du site internet. Le Service des communications nous a aiguillés vers un autre tableau dans lequel un coût de 2264 millions $ (2 milliards et 264 millions $) est effectivement mentionné.

Des coûts qui se précisent

En après-midi, le maire de Québec s’est dit « d’accord » sur le fait que ces deux tableaux n’auraient pas dû figurer en même temps sur le site internet. Cela dit, il est normal que les coûts se précisent au fur et à mesure de l’avancement du projet, a-t-il plaidé.

« On n’a rien caché. Il n’y a pas de complot [...] Le chiffre du plan d’affaires, soit 2,264 G$, est là depuis six mois. L’autre chiffre n’avait pas intégré les 300 millions $ de la Ville [...] Les détails, on n’en parle pas trop justement, parce qu’il faut aller en appel d’offres. Vous avez le gros chiffre qui est là depuis six mois », a-t-il ajouté.

Interrogé plus tôt en journée sur l’écart de 250 millions $, Rémy Normand en a minimisé la portée en insistant sur le fait que le budget global de 3,3 milliards $ demeure exactement le même.

« C’est toujours à 2,264 milliards $ le projet. On ne chipotera pas. On va rentrer dans le budget. Dans les chiffres qu’on a, c’est 2,2 milliards », a-t-il d’abord répondu. Il a ajouté que « le projet est à 3,3 milliards $. Arrêtez de gosser sur des petites affaires. »

« On est dans le trouble »

Jean-François Gosselin, chef de Québec 21, a répliqué en disant que « si pour M. Normand, 250 millions $, c’est des détails, on est dans le trouble ».

De son côté, le conseiller de Démocratie Québec, Jean Rousseau, a regretté que la Ville fasse preuve de « désinvolture » et qu’elle trébuche dans ce genre de « pelure de banane ».