/news/politics
Navigation

Le Bloc veut un recomptage dans Québec

Christiane Gagnon
Photo ANNIE T. ROUSSEL Christiane Gagnon

Coup d'oeil sur cet article

La candidate défaite du Bloc québécois dans la circonscription de Québec, Christiane Gagnon, a demandé un recomptage judiciaire, mardi.  

La femme de 71 ans avait évoqué de possibles «irrégularités» dans la nuit du 21 octobre, sans en apporter la preuve, après avoir échoué à déloger le ministre libéral Jean-Yves Duclos au terme d’une lutte particulièrement serrée.   

Le député sortant l’avait emporté par une faible majorité de 215 voix, mais cet écart s’est ensuite creusé vendredi dernier, pour atteindre une avance de 325 votes, après la validation des résultats par le directeur du scrutin.    

Selon l’entourage du libéral, des erreurs de transcription dans certains relevés expliquent cette progression d’une centaine de votes.   

Des «anomalies»  

Lors du processus de validation des résultats, le Bloc québécois soutient avoir «constaté des anomalies dans certaines sections de vote».    

«Conséquemment, à la demande de l’équipe de la candidate du Bloc québécois, nous avons décidé de nous prévaloir d’un recomptage judiciaire sous la supervision d’un juge de la Cour supérieure pour nous assurer que les résultats annoncés sont bel et bien exacts», a indiqué dans un courriel Carolane Landry, attachée de presse au Bloc.   

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

La formation politique a décliné notre demande d’entrevue auprès de Christiane Gagnon et n’a pas répondu aux questions du Journal, au moment d’écrire ces lignes, pour obtenir des explications sur ces prétendues «anomalies».   

Mme Gagnon avait jusqu'à mardi, soit quatre jours après la validation des résultats, pour prendre une décision à ce sujet.   

Un droit  

«Notre démocratie permet cette démarche et le Bloc a tout à fait le droit de s'en prévaloir. Par respect pour le processus judiciaire qui s'amorce, nous n'émettrons pas d'autres commentaires à ce sujet», a indiqué le bureau de Jean-Yves Duclos dans une brève déclaration.   

Ailleurs au Québec, le Bloc québécois conteste également le résultat de l’élection dans la circonscription de Hochelaga.