/opinion/columnists
Navigation

Tuukka Rask, la perfection

Toronto Maple Leafs v Boston Bruins
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les semaines se suivent et se ressemblent pour le gardien des Bruins de Boston, Tuukka Rask : deux matchs, deux victoires, deux buts alloués sur 56 tirs et un jeu blanc.

Ses victimes, cette fois : les Blues et les Leafs. N’allez surtout pas parler de revanche pour ce blanchissage de 3-0 contre les champions de la coupe Stanley, samedi soir. « C’est une nouvelle saison », s’est contenté de dire celui qui aurait pu gagner le trophée Conn Smythe en juin dernier.

Extraordinaire et constant lors des séries 2019, Rask maintient le rythme en ce début de saison. Il n’a alloué que neuf buts en six matchs et n’a toujours pas perdu en temps réglementaire. Ajoutez un taux d’efficacité de 0,956, une moyenne de buts alloués de 1,48, deux jeux blancs, et ça explique le premier rang de Rask dans notre classement combiné.

Après un premier match difficile, Connor Hellebuyck (2e au classement) ressemble au gardien de la saison 2017-18 chez les Jets de Winnipeg. Il n’a jamais perdu confiance en ses moyens celui-là et sa victoire de 2-1 dans la Classique Héritage contre les Flames de Calgary, samedi soir, lui a certes procuré un petit velours. Le collègue, José Théodore était très heureux de les voir, lui et David Rittich, des Flames, porter « sa » tuque.

Tout baigne dans l’huile chez les Sabres de Buffalo, et leur imposant gardien suédois, Linus Ullmark (3e), a connu un jeu blanc de 41 tirs, dimanche à Detroit. L’entraîneur Ralph Krueger adore comment Ullmark et son partenaire, Carter Hutton, manient la rondelle.

Une pour Fleury

Marc-André Fleury (5e au classement) a reçu son premier crochet de la saison, vendredi, face à l’Avalanche du Colorado, mais ses coéquipiers lui en doivent plus qu’une et ils ont joué un match presque parfait pour lui, dimanche, limitant les Ducks à 15 tirs au but dans une victoire de 5-2, sa 447e en carrière.

Fleury devance Terry Sawchuk par deux victoires. Il devrait dépasser Henrik Lundqvist (451 victoires), toujours actif, et Curtis Joseph (454) pour atteindre le 5e rang dans l’histoire. Ce sera difficile de rejoindre Ed Belfour (484), cette saison, mais il peut certainement devenir le troisième gardien à atteindre le cap des 500 victoires dès la saison prochaine.

Il y a une statistique intéressante dans le cas de Fleury qui témoigne de ses capacités athlétiques et c’est son taux d’efficacité de 0,959 en infériorité numérique. Il n’a accordé que trois buts sur 74 tirs dans cette situation depuis le début de la saison. Ça représente plus de 20 % des tirs auxquels il a fait face et probablement plus du tiers des chances de qualité.

Vasilevskiy et Anderson dans le tableau

Deux gardiens numéro un qui étaient exclus du Top 30 la semaine dernière se sont intégrés dans notre tableau, soit Andrei Vasilevskiy, du Lightning, et Craig Anderson, des Sénateurs. Le gagnant en titre du trophée Vézina, Vasilevskiy, est maintenant 26e. Quant à Anderson, il occupe le 29e rang, tout juste derrière Carey Price.

Neuf titulaires exclus

Petr Mrazek, qui a blanchi les Blackhawks samedi, est au 31e rang. Outre Mrazek, les gardiens numéro un exclus du Top 30 sont Joonas Korpisalo (Columbus), Martin Jones (San Jose), Braden Holtby (Washington), Corey Crawford (Chicaco), Devan Dubnyk (Minnesota), Sergei Bobrovsky (Floride), Carter Hart (Philadelphie) et Jonathan Quick (Los Angeles).

Les auxiliaires

Lorsqu’on parle de vétérans gardiens auxiliaires qui remplissent leur mandat, il faut regarder du côté de Ryan Miller des Ducks d’Anaheim, qui a gagné ses trois départs, dont le dernier contre l’Avalanche du Colorado. Alex Stalock (Wild) et Brian Elliott (Flyers) font du bon boulot. Attention à Robin Lehner, chez les Blackhawks. Il peut voler du temps de jeu à Corey Crawford.

 

RANG PRÉNOM NOM ÉQUIPE POINTS
1 Tuukka Rask BOS 10376
2 Connor Hellebuyck WPG 10219
3 Linus Ullmark BUF 10215
4 Robin Lehner CHI 10197
5 Marc-Andre Fleury VEG 10182
6 Darcy Kuemper ARI 10169
7 Thomas Greiss NYI 10152
8 Pekka Rinne NSH 10146
9 John Gibson ANA 10113
10 Anders Nilsson OTT 10107
11 Brian Elliott PHI 10088
12 Alex Stalock MIN 10070
13 Philipp Grubauer COL 10064
14 Mikko Koskinen EDM 10057
15 Ben Bishop DAL 10046
16 Jacob Markstrom VAN 10046
17 Carter Hutton BUF 10028
18 Jaroslav Halak BOS 10025
19 Matt Murray PIT 10021
20 James Reimer CAR 10017
21 Semyon Varlamov NYI 10009
22 Jordan Binnington STL 9986
23 David Rittich CGY 9967
24 Mike Smith EDM 9957
25 Henrik Lundqvist NYR 9952
26 Andrei Vasilevskiy TBL 9926
27 Ilya Samsonov WSH 9924
28 Carey Price MTL 9919
29 Craig Anderson OTT 9912
30 Frederik Andersen TOR 9887
 
Note sur le classement
 
Le classement informatisé des gardiens de but présenté par Le Journal utilise la même formule que celle préconisée par le magazine Goalies’World entre 1996 et 2011. Le nombre de matchs joués, le nombre de tirs, la moyenne d’efficacité, la moyenne de buts alloués, les victoires et les jeux blancs font partie de l’équation, chaque statistique ayant un poids différent. Ce classement peut être comparé à ­celui des marqueurs. Plus la saison avance, plus le classement se stabilise.