/entertainment/tv
Navigation

Énola Bédard dans une série Netflix

Énola Bédard
Photo courtoisie, OSA Images Énola Bédard a participé à Révolution.

Coup d'oeil sur cet article

Énola Bédard aurait aimé poursuivre l’aventure Révolution. Son élimination, lors de l’étape du ballotage, lui a permis d’accéder à une série de Netflix, en tournage en ce moment à Vancouver.

Énola Bédard participera à la scène finale de la série Julie and the Phantoms. Elle personnifie une meneuse de claques.

La jeune femme de 19 ans, de Québec, suivait des classes de formation, l’été dernier, à Los Angeles, lorsqu’elle a appris qu’il y avait des auditions pour cette série télé. 

Les producteurs étaient à la recherche de danseurs canadiens.

Julie and the Phantoms est une série de neuf épisodes de type comédie musicale qui se déroule dans une école et qui raconte l’histoire d’une adolescente, passionnée par la musique et par la vie, qui aidera un trio, constitué de musiciens morts depuis 25 ans, à devenir le groupe qu’ils n’ont jamais pu être. Il s’agit d’une adaptation d’une série télévisée brésilienne. La date de diffusion n’est pas encore connue. 

Kenny Ortega, qui est derrière la franchise High School Musical, est l’initiateur de ce projet. Il a travaillé, entre autres, à titre de chorégraphe, avec Michael Jackson et Gloria Estefan.

« Je ne peux pas dévoiler grand-chose, mais je vais danser, avec plusieurs danseurs, dans la scène finale. C’est une super belle expérience », a-t-elle indiqué, précisant qu’il s’agissait de son premier contrat professionnel.

Le rêve des États-Unis

La jeune femme s’est entraînée durant un mois pour des scènes qui ont été tournées mardi et mercredi.

Énola Bédard rêve de faire carrière aux États-Unis. Elle veut s’y installer et y vivre. Elle a entrepris des démarches pour l’obtention d’un visa.

Sélectionnée lors d’auditions en 2018, durant la convention de danse immaBEAST, à Los Angeles, la danseuse québécoise a été invitée à participer à l’édition 2019.