/news/education
Navigation

Enquête sur les violences sexuelles au cégep

Enquête sur les violences sexuelles au cégep
PHOTO D'ARCHIVES, AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Au cours des prochaines semaines, les étudiants et employés de cinq cégeps répartis aux quatre coins de la province seront invités à participer à une nouvelle enquête sur les violences sexuelles dans le réseau collégial.

Après avoir tracé le portrait des violences à caractère sexuel dans les universités québécoises, l’équipe de la chercheuse Manon Bergeron de l’UQAM documentera la situation au collégial.

«On veut dresser un portrait de la situation, mais surtout pouvoir formuler des recommandations pour les cégeps, afin de voir ce qu’on peut faire de mieux», affirme Mme Bergeron.

Les cinq cégeps et collèges suivants participeront à cette enquête: Sainte-Foy, Jonquière, Outaouais, Ahuntsic et Montmorency.

Les employés et étudiants seront invités à y participer sur une base volontaire et les résultats seront dévoilés l’automne prochain.

Selon l’enquête réalisée précédemment dans six universités québécoises, une personne sur trois a été victime de violence sexuelle depuis son arrivée à l’université.

L’équipe de Mme Bergeron aurait aimé mener cette enquête dans un plus grand nombre de cégeps, ce qui était impossible en raison du manque de ressources pour traiter davantage de données.