/entertainment/music
Navigation

«Partir à point» : et de trois pour Gaële

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | La chanteuse Gaële poursuit son hommage aux voix masculines du Québec avec le troisième et dernier volet de son projet Partir à point.

Sur ses trois EP Partir à point, Gaële, auteure-compositrice-interprète native des Alpes françaises, revisite des pièces d’hommes créateurs d’ici qui l’ont inspirée depuis son arrivée au Québec, au début des années 2000.

Les deux premiers mini-albums de la trilogie avaient été lancés en mars et en mai dernier, et Gaële y offrait des relectures d’airs de Yann Perreau, Galaxie, Guillaume Beauregard, Jipé Dalpé, Jim Corcoran, Harmonium, Plume Latraverse et Richard Desjardins, réarrangés à son goût par des collaborateurs chevronnés. Chaque EP comporte quatre pièces.

Le troisième et dernier chapitre recense des chansons de Jean Leloup (Je suis partie), Daniel Bélanger (Chante encore), André «Dédé» Fortin (Tout seul) et Stefie Shock (Tout le monde est triste).

Admirateur(trice)s et ami(e)s de l’artiste s’étaient donné rendez-vous au Livart, rue Saint-Denis, à Montréal, mercredi, pour célébrer avec Gaële la sortie de ce nouvel opus, qui paraissait le jour même sous l'étiquette InTempo Musique.