/investigations
Navigation

Le 4e pouvoir

Livre PLQ inc.
Photo Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

En pleine crise des médias au Québec, le livre d’enquête PLQ inc. arrive à point. 

Cette grande enquête journalistique, réalisée essentiellement à partir de documents policiers que notre Bureau d’enquête a réussi à consulter, est la plus belle preuve de l’importance que jouent les médias du Québec dans la surveillance de la politique, de la police et de l’appareil judiciaire ; bref, des trois pouvoirs à la base de notre démocratie : le législatif, l’exécutif et le judiciaire.

Le lecteur se rendra vite compte que sans ce qu’on appelle le quatrième pouvoir, celui de la presse et des médias, de grands pans de ce qui mine notre société depuis deux décennies seraient demeurés secrets. 

Sans le journalisme d’enquête, il n’y aurait pas eu d’escouade Marteau, d’UPAC ou de commission Charbonneau. Ce livre donne d’ailleurs tout le crédit aux médias qui ont fait cet excellent travail d’investigation.

Encore aujourd’hui — et ce livre en est un bel exemple — les médias sont ceux qui font le travail que les policiers et le DPCP semblent incapables de continuer à faire jusqu’au bout. 

Alors que la Sûreté du Québec et l’Unité permanente anticorruption sont en pleine crise avec les départs inexpliqués de leurs chefs respectifs et des équipes démotivées, les médias font chaque mois des révélations qui prouvent que le grand ménage n’est pas terminé. Des révélations, vous en trouverez de nombreuses autres dans PLQ inc.

Notre Bureau d’enquête a eu accès à des documents d’enquête qui ont de quoi alimenter, malheureusement, tout le cynisme ambiant. Vous suivrez les enquêteurs policiers dans leur quête pour faire la lumière sur l’une des époques les plus sombres de la politique québécoise, celle de l’ère du gouvernement Jean Charest.

Un effort colossal

En plus d’éléments nouveaux, ce livre refait le récit d’une époque qui a été mise en lumière par bribes dans une foule de reportages publiés ou diffusés dans différents médias du Québec. Ce rappel permet donc au citoyen de s’y retrouver, lui qui se fait exposer toutes ces informations à petites doses et sur de longues périodes.

Toute notre équipe d’enquête a été mise à contribution pour PLQ inc., chacun écrivant une partie de l’ouvrage sous la supervision de Jean-Louis Fortin et de l’éditrice des Éditions du Journal, Mylène Des Cheneaux. 

Cet effort collectif colossal, qui a nécessité des mois de travail, n’aurait jamais été possible sans une organisation médiatique capable d’en supporter le coût. Heureusement, l’investissement en vaut la peine.

PLQ inc. est un livre choquant pour tous les citoyens et les contribuables, car on se demande pourquoi si peu de gens ont été accusés relativement à cette époque où le financement illégal se faisait en échange d’influence et de contrats. 

Mais choquant ou non, c’est le devoir du citoyen de faire l’effort de s’informer s’il veut une meilleure société, et ce livre fait une grosse partie du travail pour lui.

Dany Doucet

Vice-président Information Journaux, Média QMI


Ce texte est aussi la préface du livre PLQ inc. mis en vente cette semaine.