/opinion/blogs/columnists
Navigation

Les mots dits du samedi

Coup d'oeil sur cet article

Presqu’île et salle de bain

1-Les lundis matin ou les lundis matins ? On écrira le mot matin au singulier parce qu’on sous-entend « tous les lundis, le matin ». 2) Presqu’arrivé ou presque arrivé ? L’adverbe presque ne s’élide que devant le mot île : une presqu’île. On écrira : il est presque arrivé à la presqu’île, 3) Quoi que ou quoique ? Quoi que est une locution pronominale indéfinie signifiant quelle que soit la chose qui ou que... Quoi qu’il arrive, je resterai calme. Quoique en un seul mot signifie malgré le fait que ou bien que. Quoique (en un mot) est habituellement suivi du subjonctif. Mais l’indicatif et le conditionnel sont possibles. J’irai à cette fête, quoique je préférerais m’en abstenir. 4- Bureau de vote ou bureau de votation ? Bureau de vote ou bureau de scrutin. Le français accepte les deux expressions. La locution « bureau de votation » est cependant une impropriété. 5- Salle de bains ou salle de bain ? Plusieurs disent hésiter avant de mettre un s au mot bain. D’autres craignent de faire une erreur en n’en mettant pas. De quoi parle-t-on ? D’une salle qui contient un bain ? D’une chambre où l’on trouve plusieurs bains ? D’une pièce où l’on prend des bains ? Comme le mot « réunion » dans « salle de réunion(s) », comme le mot « étude » dans salle d’étude(s), le complément « bain » peut s’écrire avec un s ou sans. Le mot bain reste au singulier dans maillot de bain.

Au feu !

Quatre réponses aux questions de sept lecteurs, Louis T., Lisane B., Jacques L., Marcel T, et, il y a quelque temps, M. Matte, C. Beaulieu et Hélène. 1-L’adjectif « feu » a le sens de « décédé depuis peu ». Précédé par un article défini (le, la, les) ou par un déterminant possessif (mon, ma, mes, etc.), il s’accorde en genre et en nombre : mes feus oncles ; la feue reine. 2- Les verbes « décéder » et « mourir » ne sont pas interchangeables. Décéder signifie cesser de vivre quand on parle d’une personne. Mourir a le même effet sur un individu que décéder, mais une plante, un concept, etc., peuvent mourir. Mourir s’emploie aussi pour créer une image : mourir d’ennui ou de faim, ou même de rire. 3- De nos jours, le mot « vive », tiré du subjonctif présent de vivre, est perçu plutôt comme un mot exclamatif et il varie rarement. L’accord au pluriel n’est cependant pas fautif. La locution « vivent les vacances » est acceptée. 4- Le substantif « problème » cède trop souvent sa place au nom « problématique », employé sans discernement, même dans le discours d’experts. Un problème est une question à résoudre, un ennui. Une problématique est un ensemble de problèmes qui se posent par rapport à un sujet. On peut parler de la problématique du réchauffement climatique, mais des problèmes que le réchauffement climatique cause à la faune.

Quelle est la bonne formule ?

À nouveau ou de nouveau ?

Négocier un virage ou négocier une courbe ?

Des concerts-bénéfice ou des concerts bénéfices ?

Les lettres mêlées

PBTMOÉIRAEUQL

Définition : « Un ensemble de problèmes qui se posent par rapport à un sujet ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Réponses

Quelle est la bonne formule ? 1- À nouveau ; de nouveau.

2- Négocier un virage. 3- Des concerts-bénéfice.

Les lettres mêlées : PROBLÉMATIQUE.