/finance/business
Navigation

Recours collectif contre Desjardins: des avocats visent maintenant 4,8 G$ en réclamations

Le montant des compensations d’un recours collectif grimpe contre l’institution

Coup d'oeil sur cet article

Le montant des réclamations d’un recours collectif contre le Mouvement Desjardins passe de 3,2 milliards $ à 4,8 milliards $ dans le dossier du vol de données commis par un employé «malveillant».

«Ce sont des sommes à parfaire et ce sera à un juge de déterminer le montant de la compensation», a indiqué lundi au Journal l’avocat Karim Diallo du cabinet Siskinds Desmeules. 

  • Notre chroniqueur économique Michel Girard était à Politiquement incorrect sur QUB radio: 

Le cabinet juridique de Québec avait été le premier à déposer en juin dernier une demande de recours collectif contre Desjardins après la divulgation d’une méga fuite de données impliquant 2,9 millions de ses membres. 

Vendredi dernier, Desjardins a annoncé que les données personnelles de 1,5 million de clients particuliers supplémentaires étaient impliquées dans cette fuite majeure. 

Alors que 4,4 millions de clients de Desjardins (dont 4,2 millions de particuliers et près de 200 000 entreprises) sont maintenant concernés par ce vol de données, la facture grimpe tout autant, a fait valoir M. Diallo. 

En juin dernier, le cabinet Siskinds Desmeules estimait une indemnité compensatoire temporaire à 2,9 milliards $ ainsi que des dommages punitifs à 290 millions $ contre Desjardins. 

Protection de 10 ans

Le recours collectif déposé au nom de Nathalie Boulay, de Québec, fait état de dommages moraux (stress, pertes de temps, etc.) estimés à 1000 $ par membre de Desjardins ainsi que de 100 $ pour dommages punitifs, pour un total de 1100 $. 

Avec les 4,4 millions de membres touchés, la facture potentielle pour dommages moraux et punitifs est ainsi passée à plus de 4,8 milliards $. 

À ce montant, les avocats d’un autre recours collectif piloté par les cabinets Kugler Kandestin et LPC Avocats qui pourraient faire équipe avec le cabinet Siskinds Desmeules contre Desjardins exigent également un plan de protection et de surveillance des dossiers de crédit et du vol d’identité sur 10 ans par une firme spécialisée comme Equifax. 

Desjardins offre déjà un plan de protection de cinq ans avec la firme Equifax à ses membres. 

Selon l’avocat Diallo, la demande d’exercer un recours collectif contre Desjardins avance devant les tribunaux alors que le juge Claude Bouchard de la Cour supérieure du Québec a été nommé pour entendre les parties. 

D’autres provisions à venir

Par ailleurs, le Mouvement Desjardins pourrait ajouter des provisions supplémentaires à ses états financiers futurs en lien avec la fuite de données. 

Desjardins avait comptabilisé au 30 juin dernier un montant de 70 millions $ concernant la fuite liée à ses quelque 2,9 millions de membres. 

Or, avec l’ajout de 1,5 million de membres vendredi dernier, le montant des provisions pourrait dépasser les 100 millions $, soit environ 25 $ par membre. 

«Pour l’instant, c’est 70 millions $, mais cela pourrait être ajusté au cours des prochains trimestres», a laissé entendre lundi une porte-parole de Desjardins, Chantal Corbeil.