/news/currentevents
Navigation

Montréal: l’homme ayant reçu la pluie de briques succombe à ses blessures

Montréal: l’homme ayant reçu la pluie de briques succombe à ses blessures
MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | L’homme dans la cinquantaine qui a reçu la pluie de briques s’étant détachées d’un immeuble du quartier Parc-Extension la semaine dernière, à Montréal, a rendu l’âme à l’hôpital.  

Le quinquagénaire a succombé à ses blessures au cours de la journée de lundi, selon nos informations.  

Vendredi, vers 14 h 40, l’homme de 52 ans venait d’aller faire des emplettes et attendait que sa fille vienne le chercher à l’angle de la rue Saint-Roch et de l’avenue Champagneur.  

Montréal: l’homme ayant reçu la pluie de briques succombe à ses blessures
MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Pendant qu’il attendait à l’intersection, plus d’une centaine de briques sont tombées du parement extérieur d’un immeuble.  

La victime en aurait reçu au moins une sur la tête.  

Transporté à l’hôpital dans un état grave, le quinquagénaire aura rendu l’âme trois jours plus tard.  

Montréal: l’homme ayant reçu la pluie de briques succombe à ses blessures
MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Son décès était le cinquième causé directement par les vents violents qui ont balayé la province le 31 octobre.  

Rappelons qu’un sexagénaire de Bromont est mort après la chute d'un arbre sur lui, tandis qu’il prenait des photos des dommages causés par les violentes rafales.  

En Mauricie, Jacques Marin, 71 ans, a péri en tentant d’aider son voisin avec son abri d’auto. L’objet s’est envolé, heurtant mortellement le bon samaritain, à Saint-Étienne-des-Grès.  

Enfin, à Senneterre, en Abitibi-Témiscamingue, la mauvaise température serait à l’origine de l’accident qui a coûté la vie à un couple sur la route 113. Les victimes, originaires de Laval, sont Kiriakos Thomopoulos, 70 ans et sa conjointe, Lucie Corriveau-Thomopoulos, 67 ans.