/entertainment/movies
Navigation

Soir de première pour Antigone, de Sophie Deraspe

Soir de première pour Antigone, de Sophie Deraspe
Photo Agence QMI, TOMA ICZKOVITS

Coup d'oeil sur cet article

Choisi pour représenter le Canada dans la course à l’Oscar du meilleur film international, Antigone, de Sophie Deraspe, était présenté en première à la colonie artistique montréalaise, au cinéma du Théâtre Outremont, mardi. 

Ayant déjà brillé au Festival de Rome, au Festival international du film de Busan, au Festival international du film de Toronto et au Festival du nouveau cinéma, le nouveau-né de Sophie Deraspe modernise le récit d’Antigone, dans la mythologie grecque, en notre ère moderne. 

Dans le long métrage de 2019, Antigone est une adolescente au parcours exemplaire qui s’engage dans la voie de la criminalité en aidant son frère à s’évader de prison. L’étau se resserrera sur elle, au fur et à mesure qu’elle affrontera l’autorité: policiers, système de justice, son entourage, etc. Bien que rebelle, mais loyale envers les siens, la gamine gagnera l’appui des jeunes de son âge à travers les réseaux sociaux et dans des manifestations. 

Nahéma Ricci, Rachida Oussaada, Paul Doucet, Antoine Desrochers et Benoit Gouin, entre autres, sont de la distribution de l’œuvre, qui prend l’affiche au Québec vendredi.