/entertainment/movies
Navigation

Des films québécois sur les écrans français

Trois longs métrages de chez nous sortiront en France d’ici Noël

Une colonie
Photo d'archives Émilie Bierre dans le film Une Colonie.

Coup d'oeil sur cet article

Le cinéma québécois se fraye un chemin sur les écrans français cet automne. Trois films de chez nous, dont Une colonie, qui est présenté depuis mercredi dans une quarantaine de salles dans l’Hexagone, prendront l’affiche en France au cours des prochaines semaines.

Une colonie, qui met en vedette la jeune actrice Émilie Bierre (Les beaux malaises), a d’ailleurs récolté des critiques élogieuses dans la presse française au cours des derniers jours. La célèbre revue Cahiers du Cinéma a décrit ce premier long métrage de la réalisatrice Geneviève Dulude-

De Celles comme « un beau portrait d’adolescente ». La performance d’Émilie Bierre a particulièrement retenu l’attention de plusieurs médias, dont le magazine Première qui parle d’elle comme d’une « éclatante révélation ».

Une colonie n’est pas le seul film québécois qui testera le marché français cet automne. La comédie dramatique Jeune Juliette, de la réalisatrice Anne Émond, sortira à son tour sur les écrans français le 11 décembre. Le public français pourra aussi découvrir, à la fin novembre, le drame franco-québécois Sympathie pour le diable. Sans oublier que le nouveau film de Xavier Dolan, Matthias & Maxime, est toujours à l’affiche en France.

« Je crois qu’on profite en ce moment d’un intérêt créé par les Xavier Dolan et Monia Chokri, qui ont ouvert la voie pour les autres cinéastes québécois, souligne la réalisatrice d’Une colonie, Geneviève Dulude-De Celles. Il se passe quelque chose; on sent un intérêt grandissant pour le cinéma québécois chez les médias et le public français. C’est le fun de voir ça. »

Cela dit, rien n’est jamais acquis pour le cinéma québécois en France. La compétition est toujours très féroce sur les écrans français, où entre 15 et 20 nouveaux films de partout dans le monde sortent chaque semaine.

Année record ?

Depuis quelques jours, la réalisatrice Anne Émond (Nelly) se promène à travers la France pour faire la promotion de son plus récent film, Jeune Juliette, qui sortira sur plus de 80 écrans dans l’Hexagone le mois prochain.

« C’est une sortie importante pour un film québécois en France, souligne la cinéaste. Le distributeur français [Ligne 7] a eu un vrai coup de cœur pour Jeune Juliette. Il veut vendre le film comme un feel good movie québécois et ainsi profiter des vacances de Noël pour rejoindre le public familial. »

La sortie de Jeune Juliette en France viendra boucler une année où le cinéma québécois a été très présent dans les salles françaises. Selon la Délégation générale du Québec à Paris, un nombre record de 12 longs métrages de la Belle Province ont pris l’affiche en France depuis janvier 2019.

Parmi les films québécois qui sont sortis sur les écrans français en début d’année, mentionnons Ma vie avec John F. Donovan de Xavier Dolan, La chute de l’empire américain de Denys Arcand, Charlotte a du fun de Sophie Lorain et La femme de mon frère de Monia Chokri.