/sports/football/rougeetor
Navigation

Coupe Dunsmore: le Rouge et Or a les yeux sur l’objectif ultime

Des vétérans du Rouge et Or fébriles à la veille de leur affrontement face aux Carabins

Coup d'oeil sur cet article

 À leur dernier tour de piste, les vétérans joueurs de ligne offensive Kétel Assé et Samuel Thomassin vivront des moments émotifs, samedi, quand ils sauteront sur le terrain du PEPS à l’occasion de la Coupe Dunsmore, mais ils veulent garder les yeux sur leur objectif ultime. 

 Éligible au prochain repêchage et ayant écoulé ses années d’admissibilité, Assé fera le saut dans les rangs professionnels la saison prochaine. 

 «Je suis fébrile parce qu’il s’agit de ma dernière partie en carrière contre Montréal, l’équipe avec qui nous avons la plus grande rivalité et le club de ma ville natale, mais je ne dois pas me laisser envahir par les émotions et jouer mon match, a exprimé le bloqueur du Rouge et Or de l’Université Laval. Il y a plusieurs anciens de Montmorency avec les Carabins avec lesquels j’ai joué, mais nous sommes là pour gagner une partie et passer à la prochaine étape.» 

ÉCOUTEZ l’entrevue de l'ancien joueur du Rouge et Or, Arnaud Gascon Nadon et l'ancien joueur des Carabins, Antoine Pruneau, sur QUB radio:

 «Après cinq ans à Laval, nous sommes habitués à disputer des gros matchs, de renchérir le garde Thomassin qui a été un choix de deuxième ronde (19e au total) des Alouettes de Montréal au dernier repêchage. Ça pourrait être mon dernier match à domicile en carrière, mais on joue des parties sans lendemain depuis le match contre Concordia.» 

 Protéger le ballon 

 Les deux gros bonshommes, tout comme leurs collègues sur la ligne offensive, auront un rôle important à jouer devant le puissant front défensif des Bleus. 

 «L’équipe la plus physique, et qui protégera le mieux le ballon, sortira gagnante», a souligné Thomassin. 

 «Nous sommes conscients que les Carabins ont une bonne défensive et qu’on ne peut pas s’attendre à gagner 300 verges au sol et 250 par la passe. La protection du ballon est l’aspect le plus important. Je prévois que les Carabins vont présenter une combinaison de ce qu’ils ont fait contre nous lors des deux premières parties en mettant de la pression à l’occasion et en jouant de la zone à d’autres moments. Il faudra être patient et leur faire payer quand ils s’amèneront en couverture zéro, comme on l’a fait lors du dernier match sur la longue passe à Antoine Dansereau-Leclerc.» 

 Retour de Thibodeau 

 Les deux vétérans pourront compter sur la présence de leur coéquipier Nicolas Thibodeau. Le bloqueur à droite a raté les deux dernières parties, mais il s’est entraîné toute la semaine avec le premier groupe et il sera de retour au jeu. «Ça allait bien avec Andy [Genois], mais je suis content de retrouver Nicolas parce que nous avons développé une bonne chimie au fil des ans», a raconté Thomassin, qui joue à la gauche de Thibodeau. 

 «Les gars de la ligne offensive doivent offrir une bonne performance, mais ça va prendre la contribution des 12 joueurs en offensive. On s’est retrouvé souvent en 2e essai et 5 lors du dernier match contre Montréal au lieu d’être en 2e et long, et cela a fait une grosse différence. J’ai bien aimé le comportement de Thomas [Bolduc] à son premier match contre Montréal. Il est super calme et respecte le plan de match.» 

 Assé abonde dans le même sens. «Pour un jeune quart-arrière, le danger est de vouloir trop en faire et de commettre des erreurs, a-t-il souligné. Thomas est bien entouré et il n’a qu’à faire son 1/12.»