/sports/hockey/canadiens
Navigation

«Une série d’erreurs» –Brendan Gallagher

HKN-HKO-SPO-MONTREAL-CANADIENS-V-PHILADELPHIA-FLYERS
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Difficile de comprendre la situation qui a mené à la punition décernée au Canadien pour avoir retardé le match. Sur la patinoire, c’était la confusion la plus totale.

« Nous avions touché à la rondelle en zone neutre. C’était évident. Le juge de lignes de l’a pas vu. On a voulu qu’ils se réunissent pour en discuter, mais ils ont ignoré notre demande. Puis, ils ont exigé que nos deux joueurs de centre quittent la patinoire. Ça ne faisait pas de sens. Surtout que le meilleur trio des Flyers était sur la patinoire. On a voulu leur faire comprendre ce point, mais jamais ils n’ont voulu nous parler. C’est une série d’erreurs qui a fini par nous coûter une punition. »

– Brendan Gallagher


Ben sûr, passer 12 minutes au cachot, ça enlève des munitions à une équipe. Toutefois, les officiels n’ont pas à être tenus responsables de cette défaite.

« C’était frustrant, mais notre jeu n’était pas assez bon. Nous devons être plus incisifs. On est chanceux d’avoir obtenu un point. »

– Brendan Gallagher


Au nombre de ses arrêts importants, Carey Price a souvent dû résister à des deuxièmes et des troisièmes retours. Pourtant, c’est un tir en apparence anodine qui a fait la différence.

« J’ai simplement essayé de me servir du défenseur comme écran et de décocher rapidement pour surprendre Carey. Ça a fonctionné. »

– Sean Couturier


Pas question, cependant, de blâmer l’homme masqué du Canadien pour la défaite.

« Carey nous a gardés dans le match. Il a fait les gros arrêts et c’est grâce à lui qu’on a un point, peu importe le but qui a été marqué contre lui en prolongation. »

– Claude Julien