/news/politics
Navigation

Le Bloc ne contestera pas les résultats de l’élection dans Québec

Christiane Gagnon
Photo d'archives, Annie T. Roussel Christiane Gagnon

Coup d'oeil sur cet article

La candidate du Bloc québécois défaite dans Québec, Christiane Gagnon, devra entreprendre seule ses démarches si elle désire contester l’élection de Jean-Yves Duclos. Son parti écarte toute autre contestation.

Le Bloc a demandé un recomptage judiciaire des boîtes de scrutin dans la circonscription la semaine dernière, en raison d’irrégularités qui leur avaient été rapportées. Les procédures ont été abandonnées, jeudi, avant que le dépouillement ne soit complété.

Doutes

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

 

Malgré cela, la bloquiste Christiane Gagnon avait continué d’émettre des doutes quant à l’intégrité du processus électoral, soulignant notamment le fait qu’une personne décédée avait « réussi » à voter. Elle avait soulevé la possibilité qu’une contestation électorale soit demandée.

« Il va certainement y avoir une réflexion à faire sur certains comportements qui ont été observés le jour de l’élection. Une contestation de l’élection dans le comté pourrait être envisagée en raison des différents litiges qui nous ont été rapportés », avait-elle alors déclaré.

« Pas avec nous »

Le Bloc québécois a cependant décidé de jeter l’éponge. Selon le parti, la tendance qui a été révélée lors du recomptage judiciaire a démontré clairement que M. Duclos est grand vainqueur de la circonscription.

« Si Mme Gagnon veut pousser les démarches plus loin, ce ne se passera pas avec nous », a affirmé l’attachée de presse du Bloc québécois, Carolanne Landry, vendredi.

« On n’ira pas à l’encontre des votes des gens de Québec », a-t-elle ajouté.