/news/health
Navigation

Agressions: bientôt plus de personnel à l’Hôtel-Dieu de Lévis?

Coup d'oeil sur cet article

Une entente entre la CISSS de Chaudières-Appalaches et le Syndicat des professionnels en soins de la région est sur le point d’être signée, a appris TVA Nouvelles. Celle-ci inclurait une augmentation du personnel dans le département de psychiatrie de l’Hôtel-Dieu de Lévis afin d’assurer la sécurité de ses employés. 

Les histoires d’horreur sont en effet nombreuses au Centre de psychiatrie de L’Hôtel-Dieu de Lévis lors des dernières années. 

René Defoy, préposé aux bénéficiaires, a été étranglé par un patient en crise en 2017 à l’aide d’un moniteur cardiaque. Deux ans et demi plus tard, il porte toujours des séquelles importantes de cet incident et il est loin d’être le seul. 

TVA Nouvelles a appris qu’en moyenne huit agressions surviennent chaque année au centre de psychiatrie. 2015 a été une année particulièrement difficile pour le personnel avec 12 agressions en 12 mois. 

La situation ne semble toutefois pas en voie de s’améliorer. Depuis le début de l’année 2019, on dénombre huit agressions de patients envers les membres du personnel. L’entente entre le syndicat et le CISSS devrait être signée officiellement d'ici à la fin du mois de novembre.