/weekend
Navigation

«Je vais plus loin que je n’ai jamais été» – Yannick De Martino

Yannick De Martino
Photo courtoisie, Michel Grenier Yannick De Martino

Coup d'oeil sur cet article

Avec un titre de spectacle étrange comme Les dalmatiens sont énormes en campagne, on pourrait croire que le singulier Yannick De Martino nous servirait un premier one-man-show léger et absurde. Mais ce serait mal le connaître.

Au fil des ans et des projets, le public a eu l’occasion d’apprivoiser son personnage candide et un peu déconnecté. «Dans des numéros de six minutes dans les galas, c’est sûr que j’ai une proposition bien singulière. Ma construction est souvent par des courtes lignes. Mais en spectacle, c’est un peu différent», confie-t-il.

Après un an d’écriture, Yannick De Martino avait en main un one-man-show qui durait pas moins de deux heures et quart. Avec la collaboration improbable de Philippe Brach à la mise en scène, le tandem a fait un immense travail de défrichage pour enlever toutes les «blagues faciles» et donner de la profondeur à son spectacle.

«Avec Phil, on a fait la sélection comme ça : est-ce que c’est pertinent ou c’est juste une blague facile? Ça rit, mais est-ce que c’est vraiment intéressant? Je ne veux pas faire des blagues pour faire des blagues. Il faut qu’il y ait une réflexion derrière», explique-t-il.

Progression

Entre numéros conceptuels et stand-up, Yannick De Martino permet au public, dans la première partie de son spectacle, de comprendre son imaginaire particulier, avec des sujets plus personnels, sans jamais tomber dans l’anecdotique.

«Au début, les gens vont pouvoir comprendre comment je pense. Et ensuite, il y a une progression. À la fin, j’ai l’impression que je vais plus loin que je n’ai jamais été, même en gala», soutient-il.


► Yannick De Martino est en tournée partout au Québec. On le verra dans la 5e saison de Like-Moi ! ainsi que dans Projet 2000, une nouvelle websérie qui verra le jour début 2020 sur tou.tv.