/travel/europe
Navigation

Sept bonnes adresses pour découvrir Rome comme les Romains

Sept bonnes adresses pour découvrir Rome comme les Romains
SARAH-�MILIE NAULT / AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

ROME, Italie - Myraice Tansini est née à Bologne, mais habite fièrement Rome depuis 20 ans déjà. Guide sur deux roues chez TopeBike Rental & Tours, elle se plaît à dire qu’il se trouve, à l’intérieur de Rome, plusieurs villes en une seule. «Rome est très riche, me raconte-t-elle en français. C’est trop beau de l’explorer et de s’y perdre pour trouver ce qu’on aime!» Entre deux coups de pédale, elle a accepté de partager ses coups de cœur à travers celle que l’on surnomme «la ville aux sept collines».

1. La «pasticceria» Regoli

Pour les beignes, les gâteaux et autres gâteries, Myraice ne jure que par la «pasticceria» Regoli. Une pâtisserie ancienne (1916) et typiquement romaine où les Italiens se retrouvent à toute heure du jour pour boire un café (divin!) au comptoir et avaler une pâtisserie maison. La spécialité qu’il faut goûter à tout prix? Le gâteau à la crème de «zabaione», petite merveille à mi-chemin entre le beigne et le gâteau fourré avec une sorte de crème au lait de poule. On commande spécifiquement au comptoir, car ces pâtisseries se trouvent dans la boutique voisine de gâteaux pour emporter. «Une très bonne pâtisserie historique et locale qui a su garder son côté traditionnel», explique Myraice.

2. Les parcs Ada et Borghèse

Duo de parcs qui fait fondre le cœur de l’Italienne: le parc Villa Ada qui se fait «plus sauvage et moins ordonné» et le parc Villa Borghèse, arrêt incontournable des Romains comme des gens de passage dans l’archi populaire ville de Rome. «Un endroit magnifique avec ses allées d’arbres, ses plantes, ses sculptures, ses statues et ses jardins très ordonnés à l’italienne.» Un endroit parfait pour fuir l’agitation de la ville, où la horde de touristes s’éparpille et profite de la campagne au cœur de la ville.

3. Le délicieux restaurant italien Roma Sparita

Myraice Tansini dit =vrai à propos de ce restaurant. Tout ce que j’y ai mangé était tout simplement délicieux! Le restaurant Roma Sparita (qui signifie «Rome disparu») a tout pour faire le bonheur des visiteurs gourmets: il est situé dans le quartier branché de Trastevere, il possède une jolie terrasse extérieure, il se trouve dans une petite rue moins fréquentée donnant sur la jolie Piazza di Cecilia et les mets typiquement italiens qu’on y sert sont aussi simples qu’à tomber par terre. «Le plat incontournable qu’il faut y commander est celui de pâtes “cacio e pepe” (de longues pâtes au fromage de mouton fondu et au poivre). Il s’agit d’une recette traditionnelle romaine.»

4. Le quartier Garbatella

Loin des quartiers touristiques, celui de Garbatella charme Myraice et ses visiteurs avec son architecture populaire des années 20 et son caractère paisible. Situé dans le sud-ouest de la ville, sur les collines environnant la basilique Saint-Paul-hors-les-Murs, cet ancien quartier à la mode (spécialement dans les années 30) est devenu un lieu parfait où se balader calmement. «C’est beau et un peu insolite pour Rome, explique Myraice. Les familles se retrouvent dans les nombreuses cours, les enfants jouent au soccer et les adultes discutent entre eux. Il y règne une belle ambiance familiale. Je m’y rends pour me sentir touriste dans ma propre ville.»

5. Les plus belles vues sur la ville

Entre ces deux points de vue sur la ville de Rome son coeur balance... Ma nouvelle amie italienne ne peut trancher entre la vue donnant sur le Forum ayant pour toile de fond le splendide Colisée ou celle offerte depuis la Villa Borghèse, près du joli bâtiment de la Casina Valadier.

6. Le café-librairie La Pecore Elettrica

Rome, comme le reste de l’Italie, regorge de parfaits petits cafés. Parmi les favoris de la guide? Le café-librairie La Pecora Elettrica («la chèvre électrique») du quartier Centocelle. «C’est un endroit social, culturel et décontracté qui est super joli. On y vend des livres, il y a de l’art, des photos, on y sert de bonnes boissons et les enfants y sont les bienvenus.»

7. Le resto végétarien Zazie dans le métro

Amatrice de lieux originaux et légèrement hors du centre (touristique), Myraice cite le restaurant végétarien Zazie dans le métro comme l’un de ses préférés. Situé dans le quartier embourgeoisé Pinieto, on y retrouve une ambiance amicale, de bons prix, de la bouffe simple et végétarienne ainsi que des vins et des «aperitivos» locaux. «Il y a parfois aussi de la musique. Les propriétaires sont des activistes qui font la promotion de la culture, de tout ce qui est social, organique et biologique. C’est un joli endroit accueillant.»

- Pour en savoir plus sur TopeBike Rental & Tours où Myraice Tansini travaille en tant que guide: www.topbikerental.com/nuovosito/eng/index.php