/sports/opinion/columnists
Navigation

Bien choisir ses chenilles pour son VTT

Ce Polaris 570 XP est équipé de chenilles CAMSO qui peuvent permettre de rouler partout, en toutes saisons, pour la pratique de différentes activités, dont la chasse.
Photo Julien Cabana Ce Polaris 570 XP est équipé de chenilles CAMSO qui peuvent permettre de rouler partout, en toutes saisons, pour la pratique de différentes activités, dont la chasse.

Coup d'oeil sur cet article

Lorsque les premières chenilles adaptables au VTT sont arrivées sur le marché, le visage de ce type de véhicule a complètement changé. Si auparavant il y avait certaines limitations, aujourd’hui, on peut adapter des chenilles sur toute la gamme de véhicules qui existent.

«Au départ, il convient de mentionner que tous les manufacturiers ont leur propre ensemble de chenilles pour leurs véhicules, précise René Cyr de Pro Performance Boischatel. Toutefois, l’arrivée en scène du fabricant québécois CAMSO et de son système universel a changé la donne. C’est ce système que nous vendons en grande majorité parce qu’il s’adapte à tous les VTT. Comme c’est fabriqué au Québec, en tout temps, nous pouvons avoir du service et des pièces si nous en avons besoin.» Le principe de ce système, c’est que vous pouvez l’utiliser pour n’importe quel VTT.

«Le plus beau de ce système, c’est qu’ils font des chenilles pour toutes les grosseurs de cylindrés, une chose qui n’existait pas anciennement. Auparavant, il n’y avait qu’un modèle de chenilles pour tous les VTT. Cela entraînait des problèmes de traction, d’usure prématurée. La beauté du système CAMSO, c’est qu’il réside dans le changement des barbotins qui sont en fonction du modèle de véhicule, le système de roulement qui va faire tourner la chenille. Il sera de différentes grosseurs. Pour un VTT de 300 à 400 cc, le barbotin aura 15 dents, alors que pour un véhicule de 550 à 700 cc, il comptera 17 dents. Si on pense à une cylindrée de plus de 700 cc, le barbotin aura 18 dents. La largeur des chenilles va aussi varier entre 8 et 12 pouces, par exemple. On comprendra que les chenilles de huit pouces vont être utilisées sur un véhicule de 300 cc, par exemple. Ce sont des chenilles qui sont ajustables au véhicule que vous avez. Aussi, si vous changez de véhicule en passant d’un 500 cc à un 750 cc, il est possible d’adapter vos chenilles à votre nouveau VTT en changeant l’ensemble de barbotins. On peut penser à une dépense de 600 $ environ. Auparavant, il fallait changer les chenilles au complet.»

DIMENSIONS VARIABLES

Afin de mieux répondre à la demande et surtout à la réalité de véhicules plus petits, la compagnie arrive avec un nouveau système.

«Les nouveaux modèles de chenille RS4 vont convenir à des VTT de 500 cc et moins, une chenille qui aura huit pouces de large à l’avant et à l’arrière, alors que pour les plus grosses cylindrées, la chenille aura 12 pouces. Le 4S, dans le nom, signifie que ces chenilles sont utilisables quatre saisons. Elles sont utilisables à l’année autant dans la boue, dans la pierre, dans le sable que dans la neige. Il faut aussi mentionner que ces chenilles sont montées sur roues et non sur glissières. Il n’y a donc aucun frottement comme une chenille de motoneige, par exemple. Cela va permettre aux consommateurs de rouler en tout temps avec leur VTT.»

L’expert conseille donc aux amateurs qui ont l’intention d’utiliser ce système de se rendre chez le concessionnaire pour faire le bon choix.

«Nous pouvons vendre l’ensemble de chenilles sans installation sauf qu’honnêtement, pour la première installation, c’est important de bien la faire. Il faut bien adapter les angles d’attaque et les tensionneurs. Idéalement, le premier ajustement doit être fait par un professionnel. Par la suite, le consommateur peut le faire par lui-même parce que c’est très facile à installer. De toute façon, dans la majorité des cas, la première installation est incluse dans le prix de vente.»

QUESTION DE GARANTIE

Tous ces systèmes possèdent une garantie de deux ans. La première installation devient encore plus importante. «Il est certain qu’en cas de problèmes, si l’installation a été faite par le concessionnaire, les problèmes, s’il y en a, seront beaucoup plus faciles à régler.» Chose certaine, si vous avez l’intention d’équiper votre véhicule d’un ensemble de chenilles, il est préférable d’avoir recours à une solution facile, durable, qui causera le moins d’ennuis, avec la facilité à obtenir de l’aide et des pièces au besoin. Maintenant que les chenilles peuvent être utilisées pour les quatre saisons, il vaut mieux utiliser un produit qui va répondre à vos attentes, quels que soient le terrain ou la température où vous roulerez avec votre véhicule. Ces chenilles sont adaptables au quad et au côte à côte.