/sports/baseball
Navigation

Joueurs par excellence: atteindre les sentiers

Los Angeles Angels of Anaheim v Oakland Athletics
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Après le dévoilement des récipiendaires des autres trophées dans la dernière semaine, les joueurs par excellence, autant dans la Ligue nationale que dans l’Américaine, seront connus jeudi soir.

En observant la liste des trois finalistes dans chacune des ligues, il est intéressant de constater que les cinq joueurs ayant maintenu le meilleur taux de présences sur les sentiers en 2019 à travers le baseball majeur sont en lice.

Mike Trout, des Angels de Los Angeles, a ainsi dominé avec un taux de ,438. En plus de ses 137 coups sûrs en 134 matchs, il a soutiré 110 buts sur balles.

Les trois finalistes dans la Nationale figurent dans le top 5 au chapitre de cette même statistique. Christian Yelich, des Brewers de Milwaukee, Anthony Rendon, des Nationals de Washington, et Cody Bellinger, des Dodgers de Los Angeles, présentent respectivement des taux de présences sur les sentiers de ,429, ,412 et ,406.

Avec un taux de ,423, Alex Bregman, des Astros de Houston, est l’autre candidat au titre de joueur par excellence faisant partie de l’élite pour se rendre sur les buts. Marcus Semien, des Athletics d’Oakland, demeure donc le grand négligé pour remporter le prix dans l’Américaine.

Yelich et Trout blessés

Yelich semblait en voie d’obtenir le titre de joueur par excellence dans la Nationale pour une deuxième année consécutive, mais une blessure à un genou a mis un terme à saison au début du mois de septembre. Il a néanmoins frappé 44 circuits en 130 matchs, tout en conservant une moyenne au bâton de ,329. L’exploit demeure possible.

Ayant récemment remporté la Série mondiale avec les Nationals, Rendon a pour sa part complété la saison avec 126 points produits, un sommet à travers le baseball majeur. En devançant Yelich et Bellinger, il pourrait ajouter le titre joueur par excellence et couronner une saison déjà magique.

Dans l’Américaine, Trout est un peu dans la même situation que Yelich. Limité à 134 parties après été opéré au pied droit en septembre, il a néanmoins terminé la campagne avec 45 circuits.